NOUVELLES
10/11/2012 01:50 EST | Actualisé 10/01/2013 05:12 EST

Les forces du régime reprennent une portion de l'autoroute Damas-Alep

L'armée syrienne a récupéré une portion de l'autoroute stratégique menant de Damas vers le nord du pays sans parvenir encore à prendre la ville clé de Maaret Al-Noomane, a annoncé samedi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Les forces du régime ont "progressivement réussi lors des dix derniers jours à reprendre le contrôle de plusieurs villages tombés en octobre aux mains des rebelles, à l'ouest de l'autoroute Damas-Alep", la grande métropole du Nord, a déclaré à l'AFP le président de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane, joint au téléphone.

L'armée a repris une partie de l'autoroute sans réussir pour autant à entrer dans Maaret Al-Noomane, située dans la province d'Idleb (nord-ouest), a-t-il ajouté.

Les affrontements se poursuivent aux alentours de cette ville, a précisé le président de l'ONG basée en Grande-Bretagne, qui se base sur un réseau de militants et de sources médicales sur le terrain.

La base militaire de Wadi Deif, située à la périphérie de Maaret Al-Noomane, a reçu ces derniers jours des approvisionnements "en munitions et en vivres", acheminés de la région de Tadmor (est), a indiqué M. Abdel Rahmane.

Les rebelles ont pris le contrôle de Maaret Al-Noomane le 9 octobre, après des combats meurtriers. Ils ont par la suite réussi à faire tomber plusieurs villages alentours.

Durant plusieurs semaines, ils ont assiégé la base de Wadi Deif, la plus importante de la région, avant que l'avancement des forces du régime ne les pousse à lever le siège.

L'armée mène des bombardements et des raids aériens quotidien sur Maaret Al-Noomane, ville cruciale pour l'acheminement de renforts vers Alep, théâtre de combats meurtriers depuis plus de quatre mois.

rd/tg/tp