NOUVELLES
10/11/2012 11:36 EST | Actualisé 10/01/2013 05:12 EST

Explosion chez Neptune : opérations suspendues

Deux jours après la puissante explosion survenue à l'usine de Neptune Technologies de Sherbrooke, la récupération des milliers de litres d'acétones qui demeurent dans les décombres de l'usine est interrompue le temps que les équipes d'urgence fassent le point sur la situation.

Pour le moment, toutes les opérations sont suspendues pour des raisons de sécurité.

Une rencontre a lieu depuis 9 heures, samedi matin, avec tous les acteurs impliqués dans l'opération, soit les pompiers, les policiers, ainsi que des représentants de la CSST, d'Urgence -Environnement et de l'entreprise Neptune Technologies.

Une première évaluation de la situation a été réalisée avec des ingénieurs sur la structure du bâtiment partiellement effondré. Une interdiction d'y pénétrer est actuellement en vigueur, la structure du bâtiment étant jugée trop instable, compliquant les opérations de retrait d'acétone.

Les autorités ignorent combien exactement de litres d'acétone seraient toujours à l'intérieur du bâtiment, mais elles évaluent qu'il pourrait y avoir 27 000 litres, répartis dans 8 réservoirs. « Ces quantités-là paraissent énormes. Elles le sont. Par contre, ce sont des capacités maximales », précise Christian Blanchette, coordonnateur à Urgence-Environnement.

Uniquement dans la soirée de vendredi, 30 000 litres ont été retirés des débris par des camions-citernes. Les opérations pourraient encore se poursuivre jusqu'à lundi.

L'explosion a fait 2 morts et 19 blessés. Plusieurs des blessés souffrent de brûlures à divers degrés et présentent des symptômes de choc post-traumatique importants. Un homme de 42 ans était toujours dans un état particulièrement critique vendredi.

C'est un réservoir d'acétone qui aurait explosé jeudi qui serait à l'origine de la tragédie. Des gaz toxiques se sont dégagés de l'épaisse colonne de fumée visible à des kilomètres à la ronde qui s'est élevée dans le ciel après l'explosion.

L'acétone est un solvant extrêmement explosif fréquemment utilisé dans le secteur industriel.