NOUVELLES
10/11/2012 10:28 EST | Actualisé 10/01/2013 05:12 EST

CAA-Québec met en garde les automobilistes envers les économiseurs d'essence

MONTRÉAL - CAA-Québec met en garde les automobilistes contre les économiseurs d'essence. Après avoir procédé à divers tests, l'organisme affirme que ces appareils ne sont pas la solution miracle au problème du prix élevé de l'essence, contrairement à ce prétendent les publicités.

CAA-Québec à mis à l'épreuve l'économiseur «Bleu Torque». Trois tests comparatifs, un test de consommation, un test d'émissions polluantes et un test sur route ont été réalisés pour finalement arriver à la conclusion que l'économiseur n'avait aucun effet.

Selon le descriptif du produit, le «Bleu Torque» est un générateur d'ondes qui sont dirigées par des antennes vers le moteur, ce qui permet d'économiser du carburant.

L'appareil, qui est installé à même la batterie de l'automobile, se détaille environ 600 $.

La tentation peut être grande lorsqu'on fait miroiter des économies aux automobilistes, mais la solution magique n'existe pas, assure le porte-parole de l'organisme, Cédric Essiminy.

Il souligne que s'il existait, un tel instrument serait plus répandu et son utilisation, plus généralisée.

«Lorsqu'on nous parle d'économies de 25 pour cent, il y a anguille sous roche. Méfiez-vous, parce que de telles choses ne sont pas possibles. Si ça se pouvait, toute l'industrie automobile se serait déjà emparée de cette technologie», lance M. Essiminy.

Il soutient d'ailleurs que les automobilistes peuvent diminuer leur consommation d'essence simplement en modifiant leurs comportements de conduite. Notamment, le CAA suggère aux conducteurs d'éviter les heures de pointe et de combiner en un seul déplacement plusieurs courses.

«Le meilleur économiseur d'essence se trouve derrière le volant», résume M. Essiminy.