NOUVELLES
09/11/2012 09:38 EST | Actualisé 09/01/2013 05:12 EST

Une voiture piégée explose devant une mairie de la région de Damas, 4 morts

Une voiture piégée a explosé vendredi devant la mairie de Mouadamiya al-Cham, à une dizaine de kilomètres au sud-ouest de Damas, faisant quatre morts, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

L'ONG, qui s'appuie sur un large réseau de militants et de médecins à travers le pays, précise que tous les morts sont des civils, dont une femme.

Depuis plusieurs jours, les attentats, notamment à la voiture piégée, se sont multipliés à Damas et dans sa région.

En outre, la ceinture sud de la capitale est en proie à des combats et la presse officielle s'est fait l'écho d'informations sur l'"infiltration" de centaines de "terroristes" --terme par lequel les autorités désignent les rebelles-- depuis cette région vers Damas.

Un journaliste de l'AFP a entendu dans l'après-midi de très violents bombardements sur la banlieue de Damas, dont les rues étaient désertées.

Des bombes étaient larguées depuis des hélicoptères tandis que des avions ont effectué cinq raids sur la Ghouta orientale, la campagne qui borde Damas, selon l'OSDH.

La Syrie est en proie depuis mars 2011 à une révolte populaire qui s'est militarisée face à la répression. Les violences ont fait en près de 20 mois plus de 37.000 morts, selon l'OSDH.

sbh/feb