NOUVELLES
09/11/2012 09:45 EST | Actualisé 09/01/2013 05:12 EST

Tournées - Chocs au pays de Galles et en France

Le début des tournées d'automne, confrontations entre équipes nationales des nations des deux hémisphères, sera marqué par deux affiches samedi entre le pays de Galles et l'Argentine à Cardiff et le XV de France et l'Australie au Stade de France.

Avant d'enchaîner face à des adversaires de tout premier plan, l'Angleterre et l'Italie commencent, elles, face aux îliens des Fidji et des Tonga. Dimanche, les champions du monde All Blacks lanceront leur campagne européenne en Ecosse.

Le grand rendez-vous international de fin d'année s'ouvre au Millennium Stadium (14H30 GMT) dans un choc d'ambitieux.

Les Gallois, désireux de confirmer leur statut de "champions d'Europe" après leur Grand Chelem dans le Tournoi des six nations, trouveront face à eux des Argentins restés sur leur faim pour leur première apparition dans le Four Nations face à l'Afrique du Sud, l'Australie et la Nouvelle-Zélande.

Après avoir échoué à engranger un succès face aux nations de l'hémisphère Sud (un nul, cinq défaites), les Pumas espèrent concrétiser leurs progrès face à celles du Nord. Ils affronteront ensuite le XV de France et l'Irlande.

Les Gallois veulent attaquer fort avant de recevoir les Samoa, la Nouvelle-Zélande et l'Australie. Ils nourrissent le secret espoir de décoller de leur 6e place au classement IRB pour se mêler avec la France et l'Angleterre à la lutte pour la 4e place, synonyme de tête de série au prochain tirage des poules de la Coupe du monde 2015.

Le XV de France, devancé de quelques centièmes de points par le XV de la Rose au classement mondial, a fait de cette quatrième place son grand objectif.

Sa quête débute par le plus haut sommet de la tournée, l'Australie, avant l'Argentine et les Samoa.

Les Bleus n'ont plus battu les Wallabies depuis novembre 2005 (26-16 à Marseille) et restent sur une correction mémorable (59-16) en novembre 2010, la plus large défaite de leur histoire au Stade de France.

Mais les Wallabies qui retrouveront l'enceinte dyonisienne ne sont pas les mêmes qu'il y a deux ans. Plusieurs joueurs-clés manquent (Horwill, Genia, Cooper, Alexander blessés, Pocock, Mitchell ménagés, Elsom retraité) et seuls huit des vainqueurs de 2010 figurent parmi les 23 Australiens chargés de faire oublier leur Four Nations décevant dans le jeu, malgré une deuxième place finale.

Engagés dans la même course que la France, les Anglais doivent éviter le faux-pas face aux Fidji avant un programme de tous les dangers contre l'Afrique du Sud, l'Australie et la Nouvele-Zélande.

L'Italie cherchera également à faire le plein de confiance face aux Tonga, avant de se mesurer aux All blacks et aux Wallabies.

L'affiche entre l'Irlande et l'Afrique du Sud a, elle, perdu de sa saveur avec les nombreuses absences des deux côtés (O'Driscoll, O'Connell, O'Brien, Kearney côté irlandais, Habana, B. du Plessis, Spies, F. Steyn côté sud-africain).

Après avoir vu leur série de 16 victoires d'affilée brisée par un match nul face à l'Australie (18-18), les champions du monde All Blacks entament dimanche à Edimbourg une tournée sans grand enjeu, qui les verra affronter ensuite l'Italie, le pays de Galles et l'Angleterre.

Programme des test-matches de samedi (GMT):

(14H00) Italie - Tonga, à Brescia (stade Rigamonti)

(14H30) Pays de Galles - Argentine, à Cardiff (Millennium Stadium)

(14H30) Angleterre - Fidji, à Twickenham

(17H30) Irlande - Afrique du Sud, à Dublin (Lansdowne Road)

(19H45) France - Australie, à Saint-Denis (Stade de France)

sva/bpa/bm