NOUVELLES
09/11/2012 06:07 EST | Actualisé 09/01/2013 05:12 EST

Neuf joueurs autonomes refusent des offres de 13,3 M$ de la part de leur ex-club

INDIAN WELLS, États-Unis - Josh Hamilton, B.J. Upton et Kyle Lohse font partie d'un groupe de neuf joueurs autonomes qui ont refusé une offre de 13,3 millions $ US de leur ex-équipe respective, vendredi, alors que la réunion annuel des directeurs généraux du Baseball majeur a pris fin.

Les dirigeants d'équipes sont donc retrounés chez eux pour se préparer à ce qui s'avérera possiblement un gros mois de négociations.

Les autres joueurs qui ont aussi refusé l'offre garantie d'une année sont le trio des Yankees de New York de Nick Swisher, Rafael Soriano et Hiroki Kuroda, ainsi que David Ortiz, Michael Bourn et Adam LaRoche.

Selon la nouvelle convention collective du Baseball majeur, toutes les échéances ont été devancées afin de permettre aux équipes de finaliser la composition de leur formation avant les vacances de Noël. Ces nouvelles échéances devraient créer plus d'activités sur le marché des joueurs autonomes avant les assises d'hiver, qui auront lieu à Nashville, du 3 au 6 décembre.

Auparavant, les équipes avaient jusqu'au 7 décembre pour offrir l'arbitrage salarial à leurs joueurs admissibles à l'autonomie. Les équipes qui perdaient les meilleurs joueurs — déterminés par une formule statistique établie lors du réglement de la grève de 1981 — obtenaient alors une compensation et l'équipe ayant embauché ces joueurs perdait alors un choix au repêchage.

En vertu de la nouvelle convention collective, signée en novembre dernier, ce système a été remplacé par des offres qualificatives. Une équipe peut maintenant offrir la moyenne des 125 plus hauts salariés du Baseball majeur de l'année en cours, soit 13,3 millions $ pour 2012, à ces «meilleurs joueurs».

Seuls neuf des 165 joueurs autonomes ont reçu une offre de contrat qualificatif. Ortiz a ensuite accepté un contrat de deux ans, 26 millions $ pour demeurer avec les Red Sox de Boston.

Tous ces joueurs ont évidemment refusé cette offre qualificative dans l'espoir de recevoir un contrat plus lucratif ou de plus longue durée sur le marché des joueurs autonomes.

S'ils changent d'équipe, leur nouvelle formation perdra un choix au repêchage en juin prochain: son plus haut, à moins que ce choix ne se trouve parmi les 10 premiers de la première ronde. Si une équipe embauche plus d'un joueur autonome répondant à ces critères, elle perdra son plus haut choix au repêchage subséquent pour chaque joueur autonome qu'elle ajoutera à sa formation.

Au cours des dernières années, le nombre de joueurs autonomes se qualifiant pour une compensation a été de 22 en moyenne. En 2003, 12 joueurs seulement répondaient à ce critère, tandis que 41 se sont qualifiés l'année suivante.