NOUVELLES
09/11/2012 03:58 EST | Actualisé 09/01/2013 05:12 EST

Le mariage gay de plus en plus accepté aux Etats-Unis, pourtant divisés

Le mariage gay, qui vient de remporter une victoire aux Etats-Unis après avoir été approuvé dans trois Etats par vote populaire, est de plus en plus accepté avec néanmoins des disparités géographiques entre le sud conservateur et le reste du pays, selon une étude.

En 2012, le mariage homosexuel est accepté par 48% et rejeté par 43% des Américains alors qu'il y a quatre ans, 51% étaient contre et 39% pour, remarque l'Institut Pew.

Dans un sondage sortie des urnes mardi, alors que la question était posée dans quatre Etats à l'occasion de l'élection présidentielle, 49% des personnes interrogées indiquaient que le mariage gay devait être reconnu dans leur Etat contre 46% qui estimaient le contraire.

Ce soutien cache néanmoins des disparités. 62% approuvent le mariage gay dans les Etats de Nouvelle-Angleterre (nord-est), suivis des Etats de la côte est, de la côte ouest et du centre où il est plus approuvé que rejeté.

En revanche, une majorité des personnes désapprouvent le mariage homosexuel par 56% contre 35% dans les Etats du sud comme l'Alabama ou le Texas, puis du sud-est comme la Floride ou la Virginie. Pourtant là aussi, remarque l'étude, le soutien au mariage gay a spectaculairement augmenté en près de dix ans, avec près de 15% de progression des opinions favorables.

Le sondage note également un soutien de plus en plus marqué des noirs pour le mariage gay, qui s'y opposaient auparavant en majorité. Le sondage sortie des urnes indique un soutien à 51%, celui des Latinos à 59%.

Le Maine (nord-est), le Maryland (est) et l'Etat de Washington (nord-ouest) se sont prononcés mardi pour la légalisation du mariage homosexuel, à l'occasion de référendums organisés en même temps que l'élection présidentielle.

ff/bdx