NOUVELLES
09/11/2012 10:04 EST | Actualisé 09/01/2013 05:12 EST

L'ancien maire de Vancouver Sam Sullivan pose candidature libérale au provincial

VANCOUVER - Deux Britanno-Colombiens bien connus ont décidé, vendredi, de se lancer dans la course en vue des élections provinciales qui auront lieu en mai prochain.

L'un d'eux est l'ancien maire de Vancouver, Sam Sullivan, qui se présentera à l'investiture du Parti libéral, dans la circonscription de Vancouver-False Creek.

M. Sullivan avait battu l'actuelle permière ministre libérale Christy Clark, à la mairie de Vancouver, il y a sept ans.

Pour sa part, David Eby, directeur de l'Association des libertés civiles de la Colombie-Britannique, a été choisi sans opposition comme candidat du NPD dans la circonscription de Vancouver-Point Grey, la même que Mme Clark. M. Eby avait perdu par 564 voix contre Mme Clark lors d'élections partielles l'an dernier.

Les deux annonces surviennent six mois avant les prochaines élections provinciales, prévues le 14 mai prochain, quand les libéraux devront faire face à une solide opposition néo-démocrate.

Sullivan, qui est devenu quadraplégique à l'âge de 19 ans à la suite d'un accident de ski, a été élu maire de Vancouver en 2005 après avoir fait partie du conseil municipal pendant plus de 10 ans. Il est probablement mieux connu à l'extérieur de la Colombie-Britannique, comme celui qui a reçu le drapeau olympique assis dans son fauteuil roulant lors des cérémonies de clôture des Jeux olympiques d'hiver de Turin en 2006.