NOUVELLES
09/11/2012 09:13 EST | Actualisé 09/01/2013 05:12 EST

La Caisse du RPC gonfle son actif à 170,1 milliards $ au deuxième trimestre

TORONTO - La caisse du RPC a clôturé le deuxième trimestre avec un actif net de 170,1 milliards $, comparativement à 165,8 milliards $ à la clôture du trimestre précédent.

Cette hausse de 4,3 milliards $ de l'actif net, déduction faite des charges d'exploitation, est attribuable à un revenu de placement de 3,1 milliards $ et à des cotisations nettes au RPC de 1,3 milliard $.

Le portefeuille a généré un rendement de 1,9 pour cent pour le trimestre.

«Les rendements posifits obtenus pendant ce trimestre reflètent les gains réalisés sur la plupart des marchés ainsi que les revenus générés par nos stratégies d'investissements», a dit le président et chef de la direction de l'OIRPC, Mark Wiseman.

L'OIRPC a rappelé que dans le plus récent rapport triennal publié en novembre 2010, l'actuaire en chef du Canada a de nouveau confirmé que le RPC demeurera viable, selon son taux de cotisation actuel de 9,9 pour cent, tout au long de la période de 75 ans visée dans ce rapport. Le taux de rendement nominal annualisé sur 10 exercices de la caisse se chiffre à 6,7 pour cent, a dit l'Office.

Le rapport de l'actuaire en chef précise également que le montant des cotisations au RPC devrait excéder celui des prestations annuelles jusqu'en 2021. Le revenu de placement de l'Office ne servira donc pas au versement des prestations pour les neuf prochaines années.

L'Office d'investissement du RPC est un organisme de gestion de placements professionnel qui investit, pour le compte de 18 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada n'a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes.