NOUVELLES
09/11/2012 06:33 EST | Actualisé 09/01/2013 05:12 EST

Charlie Beljan prend la tête à Disney avec un 64 avant d'être hospitalisé

LAKE BUENA VISTA, États-Unis - Charlie Beljan a éprouvé des difficultés respiratoires avant même son premier coup de départ et les paramédics se sont inquiétés de sa pression sanguine à mi-parcours. Mais Beljan n'a pas arrêté de jouer avant de remettre une carte de 64, huit coups sous la normale, et prendre une avance de trois coups après deux rondes à Disney.

Quelques instants plus tard, Beljan a quitté en ambulance en direction de l'hôpital. On ne sait d'ailleurs toujours pas s'il pourra disputer les deux dernières rondes de la compétition.

On ne sait pas exactement de quel mal souffre Beljan, mais il est clair qu'il était bien mal en point à voir la façon dont il a peiné à respirer tout au long de cette deuxième ronde. Régulièrement, Beljan s'est retiré de la balle pour prendre de grandes respirations, quand il ne s'est pas carrément assis dans l'allée pour reprendre son souffle.

Son caddie, Rick Adcox, a déclaré que les paramédics ont trouvé très inquiétante sa pression sur le tertre de départ du 10e trou. La PGA a indiqué que Beljan s'est plaint d'un rythme cardiaque anormalement élevé, de souffle court et de palpitations.

Adcox a ajouté que Beljan a ressenti des engourdissements aux bras et qu'il a souvent cru qu'il allait perdre connaissance. Beljan lui a même confié avoir peur de mourir.

Qu'il mène la Classique Children's Miracle Network Hospitals est absolument incroyable.

Beljan, à sa première saison sur le circuit, vient au 139e rang des boursiers au dernier tournoi de la saison. Seuls les 125 premiers boursiers sont assurés de conserver leur droit de jeu pour l'an prochain. Beljan doit terminer parmi les 10 premiers au Magic Kingdom pour faire partie du lot.

Il montre un pointage cumulatif de 132, 12 coups sous la normale, et compte trois coups d'avance sur sept joueurs, dont Henrik Stenson, Charlie Wi (meneur après 18 trous), Harris English et Charles Howell III.

Beljan a inscrit deux eagles et a joué toutes les normales 5 à moins-6. Il a cependant éprouvé des ennuis en fin de parcours, commettant un bogey au 17e et ratant le vert à droite au 18e. Devant faire face à un difficile coup d'approche, encore plus difficile puisqu'il semblait avoir du mal à garder son équilibre, il a logé sa balle à quatre pieds de la coupe pour sauver la normale.

En soirée, son agent, Andy Dawson, a envoyé un texto aux dirigeants de la PGA de l'hôpital Celebration dans lequel il indique que son client attent les résultats des examens qu'il a subis, qu'il se sent mieux et qu'il espère obtenir son congé plus tard en soirée afin de pouvoir participer à la troisième ronde de samedi.

Dans un deuxième texto envoyé plus tard, Dawson a indiqué que même s'il passait la nuit à l'hôpital, Beljan avait l'intention d'être sur le tertre de départ, samedi.