NOUVELLES
08/11/2012 10:39 EST | Actualisé 08/01/2013 05:12 EST

USA: recul surprise du déficit commercial grâce au rebond des exportations

Le déficit commercial des Etats-Unis a enregistré un recul surprise en septembre sous l'effet d'un rebond des exportations après deux mois de baisse, selon des chiffres publiés jeudi à Washington par le département du Commerce.

Le solde de la balance commerciale, qui résulte des échanges des Etats-Unis avec le reste du monde, s'est établi en septembre à -41,5 milliards de dollars, en données corrigées des variations saisonnières, en amélioration de 5,1% par rapport au mois d'août.

Les analystes s'attendaient à une aggravation du déficit et tablaient, dans leur prévision médiane, sur un solde à -45,4 milliards de déficit.

Cette embellie inattendue a de "fortes chances d'entraîner une révision à la hausse notable" de la croissance américaine au troisième trimestre, pour le moment évaluée à 2,0% en rythme annuel, estiment les experts de Barclays dans une note.

L'économiste Jim O'Sullivan, de l'institut HFE se fait plus précis: il prévoit une révision à la hausse de 0,8 point de la prochaine estimation de croissance, qui doit être publiée à la fin du mois.

La réduction du déficit observée en septembre résulte principalement d'un rebond des exportations américaines qui ont gagné 3,1%, à 187 milliards de dollars, après avoir enregistré deux mois consécutifs de recul.

Elles ont progressé plus vite que les importations qui se sont élevées à 228,5 milliards de dollars, et ont connu leur première hausse (+1,5%) depuis cinq mois. La tendance à la baisse des importations avait été interprétée comme un signe de la faiblesse de la demande intérieure américaine.

Les exportations américaines en septembre ont atteint des records dans plusieurs secteurs: les biens, les capitaux, les aliments et les boissons ainsi que les produits pétroliers, selon le ministère du Commerce.

Selon Julien Thomas, de Natixis, ce rebond peut s'interpréter "comme un signe positif" pour l'industrie manufacturière américaine.

Le département du Commerce a par ailleurs revu à la baisse son estimation du déficit commercial en août, à 43,8 milliards de dollars.

Cumulé sur les neuf premiers mois de l'année, le déficit commercial s'est toutefois creusé de 3,9% en glissement annuel et s'élevait fin septembre à 331,9 milliards de dollars.

Par zone géographique, le déficit s'est encore creusé avec la Chine pour atteindre près de 30 milliards de dollars en septembre, selon des données non-corrigées des variations saisonnières.

Il s'est toutefois légèrement réduit avec les pays exportateurs de pétrole de l'Opep et de manière spectaculaire avec l'Union européenne (-26,3% à 8,6 milliards) et notamment avec la France (-23,3% à 655 millions de dollars).

Le ministère note par ailleurs que les Etats-Unis ont enregistré en septembre un excédent commercial record (2,2 milliards de dollars) avec l'Amérique centrale et du Sud.

jt/sl/are