NOUVELLES
08/11/2012 02:19 EST | Actualisé 08/01/2013 05:12 EST

USA: Les demandes d'assurance-emploi reculent, mais Sandy fausse les données

WASHINGTON - Le nombre d'Américains ayant demandé des prestations d'assurance-emploi a diminué la semaine dernière pour atteindre le nombre désaisonnalisé de 355 000, ce qui pourrait être un nouveau signe de la reprise du marché de l'emploi.

Mais les autorités ont prévenu que ces données étaient distortionnées par l'ouragan Sandy, qui a fait des ravages la semaine dernière sur la côte Est américaine.

Le département du Travail a indiqué que la moyenne des demandes de prestations pour les quatre dernières semaines — une mesure moins volatile de la situation — avait progressé de 3250 à 370 500.

Les conséquences de la tempête pourraient affecter le nombre de demandes pendant jusqu'à quatre semaines, a estimé un porte-parole du département.

Dans un État, le nombre de demandes a diminué la semaine dernière parce que le bureau local de l'assurance-emploi était privé de courant électrique et ne pouvait pas recevoir de demandes. Le porte-parole n'a pas voulu identifier l'État en question.

La tempête a aussi fait grimper le nombre de demandes dans d'autres États parce que les travailleurs temporairement privés d'emploi y ont demandé des prestations.

Si les demandes de prestations restent sous la barre des 360 000 une fois que les effets de la tempête se seront effacés, cela sera un bon signe pour le marché de l'emploi.

Le nombre de demandes de prestations oscille depuis janvier entre 360 000 et 390 000. Pendant la même période, les employeurs ont embauché en moyenne près de 157 000 personnes par mois. Cela n'a que très peu fait reculer le taux de chômage, qui est passé de 8,3 pour cent à 7,9 pour cent cette année.