NOUVELLES
08/11/2012 11:39 EST | Actualisé 08/01/2013 05:12 EST

Israël: décision d'ici un mois sur une possible inculpation de Lieberman

Le procureur général de l'Etat israélien a annoncé jeudi qu'il rendrait d'ici un mois sa décision concernant d'éventuelles poursuites contre le ministre des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, soupçonné depuis dix ans d'opérations financières frauduleuses.

"La décision relative à l'inculpation, ou à l'absence d'inculpation, du ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman sera prise dans le mois qui vient", a indiqué le procureur, Yéhouda Weinstein, dans une lettre adressée à une organisation de promotion de la bonne gouvernance en Israël qui l'avait récemment pressé de se prononcer sur ce cas.

Cette annonce intervient alors que des élections législatives anticipées sont prévues le 22 janvier 2013. Le Likoud (droite) du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le parti nationaliste Israël Beiteinou de M. Lieberman ont annoncé le mois dernier qu'ils feraient liste commune pour le scrutin.

Israël Beiteinou, avec 15 députés, est l'un des piliers de la coalition de droite au pouvoir.

Selon un sondage récent du Jerusalem Post, les deux partis, qui disposent aujourd'hui de 42 sièges sur 120 (27 pour le Likoud et 15 pour Israël Beiteinou), remporteraient 37 sièges lors des élections, tandis que les travaillistes (centre-gauche) passeraient à 22 députés, contre 13 actuellement.

M. Lieberman, qui a promis de démissionner s'il est inculpé, rejette toutes les accusations et affirme qu'elles sont motivées par ses adversaires politiques.

Ce populiste d'origine moldave, connu pour ses déclarations fracassantes et ses positions anti-arabes, est très populaire parmi l'électorat d'origine russe.

En avril dernier, le procureur Weinstein, qui est aussi le conseiller juridique du gouvernement, avait fait part de son intention de le poursuivre pour blanchiment d'argent, subornation de témoin, abus de confiance et des fraudes diverses.

Le blanchiment d'argent est passible d'une peine de dix ans de prison en Israël.

Les faits concernent "plusieurs millions" de dollars et remontent à la période 2001-2008 au cours de laquelle M. Lieberman était député et détenait une série de portefeuilles ministériels (Infrastructures nationales, Transports, Affaires stratégiques).

dms/agr/tg