NOUVELLES
08/11/2012 03:47 EST | Actualisé 08/01/2013 05:12 EST

Canada: création d'une liste noire pour éviter le recel de téléphones volés

Les téléphones portables canadiens vont être équipés l'année prochaine d'un numéro de série empêchant leur utilisation après un vol ou une perte, a annoncé jeudi l'Association canadienne des télécommunications sans fil (ACTS).

A partir du 30 septembre, l'activation d'une ligne se fera en vérifiant que l'appareil associé -muni des normes GSM (classiques) et LTE (à très haut débit) ne comporte pas un numéro IMEI (International Mobile Equipment Identity) signalant une perte ou un vol, a expliqué l'ACTS dans un communiqué.

Cette nouvelle procédure vise à "aider à enrayer le marché noir d'appareils volés au Canada et ailleurs, en diminuant la valeur des téléphones intelligents aux yeux des malfaiteurs", souligne le regroupement.

Il s'agit de "la meilleure solution pour aider à protéger les Canadiennes et les Canadiens contre le vol de cellulaires", a déclaré le président de l'ACTS, Bernard Lord, selon qui les Etats-Unis doivent adopter une mesure similaire d'ici novembre 2013.

Le président de l'autorité canadienne des télécommunications (CRTC) Jean-Pierre Blais a salué cette annonce, expliquant que son agence est "depuis un bon moment (...) préoccupée par des rapports faisant état d'une augmentation de la criminalité liée aux téléphones cellulaires perdus ou volés".

M. Blais a appelé les entreprises de télécommunications à mettre en oeuvre cette procédure le plus tôt possible.

sab/sl/bdx