NOUVELLES
07/11/2012 08:29 EST | Actualisé 07/01/2013 05:12 EST

Wall Street ouvre en baisse après la réélection d'Obama

Les principaux indices boursiers étaient en baisse mercredi à New York. Le Dow Jones perdait un peu plus de 2 % et le NASDAQ 2,2 % en début de séance. De leur côté, les bourses européennes et asiatiques ont accueilli la réélection du président américain, Barack Obama, avec un certain calme.

Les nombreux défis économiques qui attendent le président restent toutefois une source d'inquiétudes, surtout les problèmes budgétaires de Washington.

À Londres, le principal indice progressait de 0,12 % mercredi matin; à Paris la hausse était de 0,57 %; et elle était de 0,43 % pour Francfort. À Tokyo, l'indice Nikkei est resté pratiquement stable avec une perte de 2,26 points. La Bourse de Shanghai a aussi terminé sans direction, alors que celle de Hong Kong a progressé de 0,71 %.

« Il y aura moins de changements que si Romney l'avait emporté, explique le courtier Shigeo Sugawara de chez Sompo Japan Nipponkoa Asset Management. Mais Obama va emprunter une route cahoteuse jusqu'au mur budgétaire ». Les républicains et les démocrates ont jusqu'à la fin de décembre pour s'entendre sur la réduction du déficit budgétaire pour éviter la mise en place automatique de baisses majeures de dépenses et de hausses d'impôts, qui pourraient ramener les États-Unis en récession.

D'ailleurs, le président Obama devrait annoncer rapidement le successeur du secrétaire au Trésor, Timothy Geithner, qui a clairement exprimé pendant la campagne sa volonté de quitter ses fonctions. Son remplaçant aura un rôle clé à jouer dans les négociations pour contrer l'envolée de la dette publique.