NOUVELLES
07/11/2012 12:55 EST | Actualisé 07/01/2013 05:12 EST

Saputo regroupera ses centres de distribution de la région de Montréal

MONTRÉAL - Le géant des produits laitiers Saputo (TSX:SAP) a annoncé mercredi son intention de regrouper ses centres de distribution de la région montréalaise dans le but de réduire ses dépenses.

Les entrepôts de Saint-Léonard, Boucherville et Saint-Laurent, ainsi que certains bureaux administratifs de la division canadienne de l'entreprise, seront fermés d'ici mars 2014. Leurs activités seront transférées dans un édifice que Saputo a acheté cet été à Saint-Laurent et qui se trouve non loin de ses installations actuelles.

Le siège social de l'entreprise, situé à Saint-Léonard, ne sera pas touché par cette réorganisation.

Une porte-parole, Sandy Vassiadis, a assuré mercredi que la totalité des quelque 460 employés travaillant actuellement dans les entrepôts qui seront fermés seront transférés dans le nouvel édifice.

Au cours d'une téléconférence téléphonique, mercredi, le président et chef de la direction de l'entreprise, Lino Saputo fils, a expliqué que la centralisation visait à accroître l'efficacité et à réduire les coûts.

M. Saputo n'a pas avancé de chiffres, mais la compagnie a déjà précisé qu'une opération semblable effectuée en 2010 dans la région de Toronto allait coûter 4,6 millions $ et lui permettre d'économiser 6,5 millions $ par année.

Argentine

Le pdg a par ailleurs indiqué mercredi que Saputo allait agrandir ses installations en Argentine au cours des trois prochaines années afin d'accroître sa capacité de fabrication dans ce pays. L'entreprise veut être en mesure de répondre à la croissance de la demande provenant d'Argentine et du marché d'exportation.

Saputo a par ailleurs publié mercredi les résultats de son deuxième trimestre, qui a pris fin le 30 septembre.

Les profits nets ont atteint 129,7 millions $ (65 cents par action), en hausse de deux pour cent par rapport aux 127,1 millions $ (61 cents par action) dégagés pendant la même période de l'an dernier.

Le chiffre d'affaires a pourtant reculé de 2,6 pour cent pour se chiffrer à 1,75 milliard $.

Dans la division qui regroupe le Canada, l'Europe et l'Argentine, les revenus ont reculé de 1,1 pour cent alors que le bénéfice d'exploitation a plongé de 10,1 pour cent pour s'établir à 122 millions $. Cela est notamment attribuable à la baisse des volumes et des prix de vente sur le marché d'exportation à partir de l'Argentine. Des inondations dans le pays ont réduit la quantité de lait disponible.

Aux États-Unis, les revenus ont diminué de 4,9 pour cent en raison principalement de la baisse du prix du fromage, mais le bénéfice d'exploitation a crû de 21,2 pour cent pour s'élever à 90,2 millions $ grâce à d'autres facteurs de marchés, favorables ceux-là.

Dans le secteur de la boulangerie, qui comprend notamment les petits gâteaux Vachon, les ventes et le bénéfice d'exploitation ont légèrement progressé.

L'action de Saputo a reculé de 1,8 pour cent mercredi pour clôturer à 43,49 $, à la Bourse de Toronto.