NOUVELLES
07/11/2012 01:44 EST | Actualisé 07/01/2013 05:12 EST

Réélection d'Obama: les félicitations affluent de partout dans le monde

WASHINGTON - Royaume-Uni, France, Vatican, Israël, Territoires palestiniens... Les félicitations ont afflué mercredi après la réélection du président américain Barack Obama.

Le premier ministre britannique, David Cameron, a été parmi les premiers dirigeants du monde à réagir à la nouvelle. «Chaleureuses félicitations à mon ami Barack Obama. Je me réjouis que nous continuions à travailler ensemble», a-t-il écrit sur Twitter tôt mercredi matin.

«L'une des premières choses dont je veux parler avec Barack, c'est comment nous pouvons en faire davantage pour essayer de résoudre la crise (syrienne). Mais surtout, félicitations à Barack. J'ai apprécié travailler avec lui, je pense que c'est un président très efficace», a ajouté le premier ministre conservateur lors d'une visite à des réfugiés syriens à la frontière jordanienne.

Le président français a adressé ses félicitations à Barack Obama dans un communiqué mercredi. «Le peuple américain vient de vous renouveler sa confiance pour les quatre prochaines années. Je vous adresse, au nom de tous les Français et en mon nom personnel, mes plus chaleureuses félicitations. C'est un moment important pour les États-Unis, mais aussi pour le monde», a déclaré François Hollande.

La pape Benoît XVI a fait parvenir un message de félicitations au président Barack Obama, espérant que les «idéaux de liberté et de justice, qui ont guidé les fondateurs des États-Unis, continueront à éclairer pour la nation la route vers l'avenir», a indiqué le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi.

Le secrétaire général de l'OTAN, Anders Fogh Rasmussen, a adressé ses félicitations sur Twitter. «Je me réjouis de continuer à coopérer avec Barack Obama pour que l'OTAN reste efficace face aux menaces, avec de nouvelles capacités et un nouveau réseau de partenaire», a-t-il écrit.

Le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, a été laconique. «Je continuerai à travailler avec le président Obama pour préserver les intérêts stratégiques des citoyens d'Israël», a-t-il déclaré.

Le haut responsable palestinien Saeb Erekat a pressé le président américain de soutenir les efforts des Territoires palestiniens pour être reconnus par l'ONU en tant qu'État indépendant. «Nous avons décidé de présenter notre requête aux Nations unies ce mois-ci, et nous espérons qu'Obama nous soutiendra», a déclaré M. Erekat, cité par l'agence de presse officielle palestinienne.

«Lorsque vous avez été élu en 2008, vous avez été une source d'inspiration pour le monde», a déclaré le dalaï-lama, chef spirituel du bouddhisme tibétain en exil. «Depuis, vous avez fourni des efforts sérieux pour vous montrer à la hauteur de ce grand espoir et de cette confiance placée en vous par les Américains. Je crois que vous avez été réélu maintenant en raison de la reconnaissance de cet effort.»