NOUVELLES
07/11/2012 06:49 EST | Actualisé 07/01/2013 05:12 EST

Moto - L'Italien Max Biaggi annonce sa retraite à 41 ans

Le champion motocycliste italien Max Biaggi a annoncé sa retraite mercredi, à 41 ans, lors d'une conférence de presse près de Rome, après deux titres de champion du monde en Superbike, en 2010 et 2012, et quatre en 250 cc, de 1994 à 1997.

"Je prends ma retraite en champion, au sommet de ma carrière", a dit le Romain, qui se retire sur un nouveau titre mondial, promettant de continuer à travailler sous une autre forme avec son écurie fétiche, l'italienne Aprilia.

"Après 20 ans à faire le tour du monde pour essayer de battre mes rivaux, il y aura maintenant la place pour un autre Max Biaggi que peu connaissent. Je me consacrerai avant tout à ma famille, à mes enfants", a-t-il déclaré.

Biaggi a ajouté que sa relations avec Aprilia, la maison avec qui il a remporté le plus de titres mondiaux, "ne s'arrête pas là: elle continuera même si elle prendra une autre forme. D'ici quelque temps, je vous en dirai plus".

"Je suis très satisfait de ce que j'ai fait jusqu'à aujourd'hui, j'ai connu des hauts et des bas, mais jamais je n'ai perdu la passion pour ce sport. J'ai toujours tout donné", a-t-il poursuivi.

Au cours de sa carrière, Biaggi a remporté 29 courses en 250 cc et 13 en 500 cc ou MotoGP. Il compte 21 victoires en Superbike.

Il a été trois fois vice-champion du monde: deux fois en 500 cc, en 1998 et 2001, et une fois en 20O2 en MotoGP.

En 2001, comme en 2002, il avait subi la loi de son compatriote et grand rival Valentino Rossi, neuf fois champion du monde (6 fois en MotoGP, 1 en 500 cc, 1 en 250 cc, 1 en 125 cc).

Il a disputé sa dernière saison en MotoGP en 2005 chez Honda, qui n'a pas souhaité prolonger son contrat. Faute d'accord avec un autre constructeur, il a vécu une saison blanche en 2006 avant de rebondir en Superbike en 2007 au guidon d'une Suzuki.

Il a remporté son premier titre mondial dans cette nouvelle catégorie en 2010, avant de récidiver cette année, à 41 ans.

"Je ne suis pas comme certains politiques attachés à leur fauteuil, c'est normal de laisser la place aux jeunes. En Italie, le politicien le plus jeune a 160 ans!", a-t-il déclaré mercredi dans son style haut en couleur.

eba/gv/gf/eb