NOUVELLES
07/11/2012 04:32 EST | Actualisé 06/01/2013 05:12 EST

Morsi félicite Obama, espère le renforcement de l'"amitié" avec Washington

Le président égyptien Mohamed Morsi a félicité mercredi son homologue américain Barack Obama pour sa réélection, en souhaitant le renforcement de l'"amitié" entre l'Egypte et les Etats-Unis.

M. Morsi espère "le renforcement des relations d'amitié entre les deux pays pour servir leurs objectifs communs, à savoir la justice, la liberté et la paix", dans un télégramme de félicitations rendu public par l'agence officielle Mena.

Après la chute du régime autoritaire de Hosni Moubarak en février 2011, l'Egypte reste le deuxième récipiendaire de l'aide extérieure américaine --derrière Israël-- avec 1,5 milliard de dollars par an, surtout pour l'armée.

M. Moubarak était l'un des principaux alliés des Etats-Unis au Moyen-Orient. Washington a abordé avec prudence l'arrivée au pouvoir de M. Morsi, premier président islamiste et civil d'Egypte, craignant que les relations avec cet Etat arabe ne soient plus difficiles qu'avant la révolte populaire de début 2011.

Les relations entre les deux pays s'étaient crispées en septembre dernier avec les manifestations devant l'ambassade américaine au Caire contre une vidéo anti-islam. Des manifestants étaient parvenus à enlever un drapeau de la mission diplomatique.

M. Obama avait à l'époque appelé personnellement M. Morsi, et avait réagi en jugeant que les Egyptiens n'étaient "ni des alliés, ni des ennemis", avant que son administration ne corrige le tir. M. Morsi avait ensuite estimé que son pays et les Etats-Unis étaient de "vrais amis" mais pas forcément des alliés.

M. Obama avait adressé un discours d'ouverture aux musulmans depuis l'Université du Caire en 2009, en plaidant pour une nouvelle ère dans les relations entre les Etats-Unis et le monde musulman.

iba/cr/feb