NOUVELLES
07/11/2012 07:44 EST | Actualisé 07/01/2013 05:12 EST

L'UCI en quête de crédibilité

L'UCI a demandé au président du Tribunal arbitral du sport (TAS) de l'aider à choisir les membres du comité chargé d'enquêter sur l'intégrité de la fédération internationale dans l'affaire Lance Armstrong.

L'Union cycliste internationale veut ressortir du processus plus blanche que blanche, et a donc demandé l'aide du président du TAS John Coates.

L'UCI précise avoir déjà contacté les personnes recommandées par le TAS. L'enquête sera apparemment longue, car le rapport est attendu pour le... 1er juin 2013.

« La raison de cette enquête indépendante est de vérifier les informations contenues dans le rapport de l'USADA et tirer des conclusions qui permettront à l'UCI de retrouver toute sa crédibilité », a dit Pat McQuaid, président de l'UCI.

« Les trois membres de ce comité ne seront pas du milieu du cyclisme. Il y aura un avocat respecté, un comptable rigoureux et un administrateur spécialisé en sport », poursuit-il.

Ce processus a pour but de faire la lumière sur les liens supposés entre le cycliste américain et l'UCI, soupconnée d'avoir caché des résultats positifs de tersts antidopage et d'avoir reçu un « don » de 125 000 dollars de Lance Armstrong pour... la lutte contre le dopage.