NOUVELLES
07/11/2012 09:32 EST | Actualisé 07/01/2013 05:12 EST

L'Egypte espère un accord pour un prêt FMI mi-décembre (ministre Finances)

L'Egypte espère conclure mi-décembre un accord avec le Fonds monétaire international (FMI) sur un prêt de 4,5 milliards de dollars destiné à l'aider à surmonter ses difficultés économiques, a déclaré mercredi le ministre des Finances Momtaz al-Saïd.

"Nous devons parvenir à un accord final mi-décembre", a déclaré M. Saïd, selon des déclarations rapportées par l'agence officielle Mena.

Le montant serait légèrement inférieur aux 4,8 milliards sollicités en août dernier auprès du Fonds, ajoute-t-il dans le quotidien gouvernemental al-Ahram, en expliquant cette différence par des considérations d'ordre technique, notamment les variations de change.

La chute début 2011 du régime de Hosni Moubarak s'est traduite par une forte détérioration de situation économique du pays, avec notamment une chute du tourisme et des investissements étrangers.

Le prêt du FMI est censé aider l'Egypte à entreprendre des réformes pour enrayer l'aggravation de son déficit budgétaire et la chute de ses réserves de devises.

De précédentes négociations sur un montant de 3,2 milliards de dollars engagées après la chute de Hosni Moubarak avaient tourné court faute de volonté du pouvoir militaire de l'époque d'y donner suite.

Les discussions ont repris après l'élection en juin du président Mohamed Morsi, premier islamiste mais aussi premier président civil à accéder à la tête de l'Etat égyptien.

La directrice générale du FMI Christine Lagarde a rencontré M. Morsi en août dernier, et une mission d'experts du Fonds a entamé des travaux au Caire le 30 octobre.

se-cr/vl