NOUVELLES
07/11/2012 02:16 EST | Actualisé 06/01/2013 05:12 EST

Le colistier de Romney perd la présidentielle, garde son siège à la Chambre

Paul Ryan, le colistier de Mitt Romney à la présidentielle américaine, a échoué à devenir vice-président des Etats-Unis mardi mais a conservé son siège à la Chambre des représentants, un tremplin qui pourrait servir d'éventuelles futures ambitions pour la Maison Blanche.

Encore peu connu avant sa désignation par le candidat républicain à la présidentielle, Paul Ryan, 42 ans, a remporté 56% des voix dans son district du Wisconsin (nord), un Etat où le président Barack Obama est sorti vainqueur du scrutin présidentiel.

Ce représentant au Congrès, élu pour la première fois à 28 ans dans son Etat natal, est réélu pour la septième fois face à son challenger démocrate Rob Zerban.

Président de la commission du budget à la Chambre, cet ultra-conservateur est un ardent défenseur d'une réduction des dépenses publiques, de coupes dans les programmes sociaux et d'une baisse des impôts de 20% pour tous les revenus, même ceux des plus riches.

Il est également l'auteur d'un projet de privatisation de Medicare, le système d'assurance-maladie des seniors, et farouche adversaire de l'avortement et du mariage homosexuel.

Après l'échec de Mitt Romney mardi, le nom de Paul Ryan a immédiatement été évoqué pour se présenter à la prochaine primaire républicaine pour la course à la Maison Blanche de 2016. Certains médias prédisent qu'il démissionnera de ses fonctions à la Chambre des représentants pour assurer son avenir politique et débuter une nouvelle carrière.

sct/chv/mdm