NOUVELLES
07/11/2012 05:42 EST | Actualisé 07/01/2013 05:12 EST

Le Canada s'inquiète de la cure d'austérité annoncée pour janvier aux USA

Le ministre canadien des Finances, Jim Flaherty, s'est inquiété mercredi de voir son pays plonger en récession rapidement si le Congrès américain s'avérait incapable de s'entendre sur le "mur budgétaire".

Le "mur budgétaire" menace de miner la timide croissance américaine, elle-même tributaire en grande majorité du soutien exceptionnel de la banque centrale américaine, la Réserve fédérale (Fed).

Mais avec un Congrès toujours divisé entre républicains, majoritaires à la Chambre des représentants, et démocrates, qui tiennent le Sénat, un ensemble de hausses d'impôts et de baisses des dépenses publiques, appelé "mur budgétaire", doit entrer en vigueur à partir de début janvier, à moins d'un accord d'ici à la fin de l'année.

"L'ensemble du +mur budgétaire+ risque de devenir réalité (et son) effet sur le PIB (produit intérieur brut) américain -selon les Américains eux-mêmes- serait de 4 à 5 points, ce qui plongerait assez rapidement l'économie américaine en déficit, et celle du Canada dans la foulée", a déclaré M. Flaherty à la presse.

"Nous sommes tous inquiets et c'est un problème qui doit être résolu dans les 60 jours", a-t-il souligné.

Les deux pays sont les principaux partenaires commerciaux du monde avec des échanges de près de deux milliards de dollars par jour, et les Etats-Unis absorbent quelque 80% des exportations canadiennes.

sab/sl/are