NOUVELLES
07/11/2012 11:50 EST | Actualisé 07/01/2013 05:12 EST

Le Canada se réjouit du vote du Michigan en faveur du pont Windsor-Detroit

Le gouvernement canadien s'est félicité mercredi de l'approbation, exprimée en marge de la présidentielle américaine par les électeurs du Michigan (nord), du projet d'un nouveau pont entre les villes de Windsor au Canada et Detroit aux Etats-Unis.

Un peu plus de 60% des votants de cet Etat américain ont repoussé la "proposition n°6" qui imposait la tenue d'un référendum pour autoriser la construction de tout nouveau passage entre les deux pays.

Le projet de pont est combattu avec beaucoup d'énergie et d'argent par le milliardaire Matty Moroun, propriétaire du vieux pont Ambassador qui lui apporte de substantiels bénéfices mais ne peut répondre au trafic croissant et provoque d'importants encombrements.

Le Premier ministre canadien Stephen Harper, actuellement en Inde, s'est dit "très heureux de voir les gens du Michigan soutenir le nouveau pont entre Detroit et Windsor, très important pour les économies des deux pays".

Le ministre canadien des Transports, Denis Lebel, s'est lui aussi félicité de la disparition d'un important obstacle à la construction de l'ouvrage.

"Le nouveau pont attirera de nouveaux investissements et favorisera de nouvelles occasions d'affaires, ce qui stimulera les économies locales et nationales et créera des emplois dont les collectivités de l'Ontario et du Michigan ont bien besoin", a-t-il déclaré.

Il a rappelé que le gouvernement canadien avait promis de verser 550 millions de dollars pour la partie américaine du projet, qui s'élève à près de 4 milliards au total.

La valeur du commerce bilatéral qui transite par l'actuel pont Ambassador, et dont une grande partie est liée au secteur automobile, atteint 120 milliards de dollars par an, selon Ottawa.

via/sl/sam