NOUVELLES
07/11/2012 11:29 EST | Actualisé 07/01/2013 05:12 EST

JO-2012 - Dopage: le lutteur ouzbek Tigiev privé de sa médaille de bronze

Le lutteur ouzbek Soslan Tigiev s'est vu retirer la médaille de bronze qu'il avait gagnée aux jeux Olympiques de Londres cet été en moins de 74 Kg, suite à un contrôle antidopage positif, a confirmé mercredi le Comité international olympique (CIO).

Comme l'avaient rapporté auparavant les médias locaux, les échantillons fournis par Tigiev à la suite de l'épreuve olympique le 10 août ont révélé la présence d'un stimulant, la méthylhexanamine.

Le lutteur, 29 ans, qui était médaillé d'argent à Pékin en 2008, doit non seulement rendre sa médaille mais il fait face aussi à une suspension qui sera prononcée par la Fédération internationale de lutte (FILA).

Le Hongrois Gabor Hatos, battu par l'Ouzbek lors du combat pour la 3e place, va hériter par conséquent de la médaille de bronze.

Les résultats des analyses de ce contrôle antidopage sont arrivés après la fin des Jeux, et donc de la commission disciplinaire mise en place pour Londres, ce qui explique le délai de près de trois mois pour régler ce cas. 

Il s'agit du second podium olympique de Londres à être corrigé suite à un cas de dopage. La Bélarusse Nadezhda Ostapchuk s'était vu privée de son titre olympique du lancer de poids au lendemain de la cérémonie de clôture, et sa médaille d'or a été remise ensuite à la Néo-zélandaise Valerie Adams. 

af-stp/bvo