NOUVELLES
07/11/2012 09:29 EST | Actualisé 07/01/2013 05:12 EST

C1 - Arsenal: Walcott a marqué des points

Après un début de saison compliqué, où il a passé plus de temps sur le banc des remplaçants que sur le terrain et n'a pas encore prolongé son contrat avec le club, Theo Walcott a été décisif pour Arsenal mardi en Ligue des champions face à Schalke 04 (2-2).

Une performance qui pourrait marquer un tournant dans ses relations avec Arsène Wenger.

Il commençait à perdre patience. Mardi à Schalke 04, Theo Walcott était titulaire pour la première fois de la saison en Ligue des champions. De toute façon, il ne compte qu'une titularisation par compétition cette année : une en championnat (le 18 août contre Sunderland), une en Coupe de la ligue (le 30 octobre contre Reading) et donc une en C1.

En brouille avec Arsène Wenger sur la prolongation de son contrat, l'attaquant international anglais s'est rappelé au bon souvenir du technicien français. "Il a été l'un de nos meilleurs joueurs", a d'ailleurs reconnu l'Alsacien après la rencontre. Walcott a marqué le premier but de son équipe (son 50e pour Arsenal), a manqué de peu le doublé en fin de match et a été un danger constant pour la défense allemande.

Sa performance a ravivé le débat: Pourquoi Wenger ne le fait pas jouer plus souvent cette saison ? Serait-ce à cause des difficiles négociations sur son avenir ? "Il faut demander au manager. Je ne peux pas répondre à cette question", a diplomatiquement glissé le joueur mardi.

Walcott est en fin de contrat en juin et pour l'instant, les discussions sur une éventuelle prolongation achoppent sur le montant de son salaire. Selon la presse anglaise, il voudrait 100.000 livres par semaine alors que le club n'offrirait "que" 80.000 livres hebdomadaires. Et l'absence régulière de Walcott dans le onze de départ des Gunners pourrait être due à ce désaccord.

"Non, ce n'est pas lié aux négociations sur son contrat. C'est juste que j'ai fait le choix de faire jouer d'autres joueurs. C'est aussi simple que ça. Il a aussi été blessé en début de saison", s'était défendu lundi Arsène Wenger.

Toujours est-il que l'international anglais de 23 ans souffre de la perte de sa place de titulaire et de son statut de joueur majeur. Avec 12 buts et 15 passes décisives la saison dernière, il avait joué un rôle clé pour Arsenal.

Contre Reading la semaine dernière, il a sonné la révolte de son équipe, inscrit un triplé pour couronner l'incroyable come-back des Londoniens (de 0-4 à 7-5 a.p.) mais s'est retrouvé sur le banc quatre jours plus tard à Manchester United (défaite 2-1).

"Je veux juste jouer et j'espère pouvoir enchaîner les matchs maintenant avec l'équipe. Je pense que je le mérite. Je veux juste jouer pour ce club", a-t-il confié hier après la rencontre.

Avec déjà huit réalisations cette saison (toutes compétitions confondues), il est le meilleur buteur du club, en sortant principalement du banc. Sa prestation de mardi soir a sûrement convaincu Wenger de lui faire de nouveau confiance. Arsenal, qui traverse une période compliquée avec des résultats décevants dernièrement, a plus que jamais besoin de lui. Et dès le coup d'envoi.

cc/pgr/eb