NOUVELLES
06/11/2012 02:17 EST | Actualisé 06/01/2013 05:12 EST

USA: un général de l'armée est soupçonné de viol et de menaces de mort

FORT BRAGG, États-Unis - Un général de l'armée américaine pourrait comparaître devant une cour martiale pour répondre d'accusations de sodomie, d'inconduite sexuelle et de relations inappropriées.

Une capitaine a affirmé mardi que son supérieur, le général Jeffrey Sinclair, a menacé de les tuer, elle et sa famille, si elle mettait fin à leur relation extraconjugale.

Elle a dit avoir demandé au général Sinclair de la transférer ailleurs à de multiples reprises. En deux occasions, selon elle, le général a mis fin à leur entretien en exposant ses parties génitales et en l'obligeant à lui faire une fellation. La capitaine a expliqué à un avocat qu'il était clair qu'elle n'était pas consentante, puisqu'elle était en larmes.

Le témoignage de la femme a été entendu au deuxième jour des audiences organisées pour déterminer si les preuve sont suffisantes pour que le général Sinclair soit renvoyé devant une cour martiale.

Les procureurs affirment que le général a fait cinq victimes, soit quatre militaires et une civile.

Lundi, l'ancien supérieur du général Sinclair, le général James Huggins, a indiqué avoir lancé une enquête criminelle le 19 mars après avoir reçu la visite de la capitaine. L'adultère est interdite par le code de conduite des militaires et le général Huggins a expliqué que la capitaine comprenait qu'elle mettait sa propre carrière en péril.