NOUVELLES
06/11/2012 08:53 EST | Actualisé 06/01/2013 05:12 EST

USA: Obama et Romney au coude-à-coude dans les Etats-clés

Mitt Romney et Barack Obama ont emporté mardi en début de soirée des Etats traditionnellement favorables à leurs partis, mais la course restait très serrée entre les deux candidats à la Maison Blanche dans les principaux Etats-clés susceptibles de faire basculer le scrutin.

Selon les estimations des médias américains, les deux adversaires étaient ainsi au coude-à-coude dans les Etats particulièrement scrutés de la Floride, l'Ohio, la Virginie, le Missouri, la Pennsylvanie, la Caroline du Nord et le New Hampshire après la fermeture des bureaux de vote.

Plus grands des Etats-clés, représentant quelque 29 grands électeurs, la Floride est particulièrement décisive. C'est dans cet Etat du sud-est du pays que la présidentielle de 2000 entre George W. Bush et Al Gore s'était jouée, à 537 voix près.

Les médias américains étaient pour l'heure dans l'impossibilité de dire lequel des deux candidats semblait y avoir l'avantage.

Autre Etat-clé où les résultats restaient très serrés, l'Ohio: jamais un républicain n'a réussi à entrer à la Maison Blanche sans remporter cet Etat industriel du nord, qui représente 18 grands électeurs.

Enfin la Virginie, avec ses 13 grands électeurs, restait toujours incertaine après la fermeture des bureaux de vote. Historiquement conservatrice, elle avait été remportée par le démocrate Barack Obama en 2008, mais est susceptible de basculer dans un camp ou dans l'autre.

Outre ces Etats-clés, le président démocrate sortant avait remporté en début de soirée des Etats traditionnellement démocrates tels que ceux de la Nouvelle-Angleterre, son bastion de l'Illinois, la capitale Washington DC, ou encore le Maryland et le Delaware.

De son côté, le républicain Mitt Romney était donné gagnant dès la fermeture des bureaux de vote dans les fiefs républicains comme l'Indiana, le Kentucky ou la Virginie Occidentale, mais aussi des Etats du sud du pays comme le Tennessee, le Mississippi et l'Alabama, ainsi que la Caroline du Sud.

Les premiers résultats semblaient dans l'ensemble donner une légère avance à Mitt Romney, avec 82 grands électeurs, contre 79 pour son adversaire démocrate.

Le vote était toujours en cours dans la vaste majorité d'un pays s'étalant sur six fuseaux horaires.

bur-sam/mdm