NOUVELLES
06/11/2012 09:53 EST | Actualisé 06/01/2013 05:12 EST

USA: au coude-à-coude avec Romney, Obama remporte des Etats importants

Barack Obama a empoché en milieu de soirée mardi des Etats importants dans sa course à la réélection, comme le Wisconsin, la Pennsylvanie, le Michigan ou le New Hampshire, mais la course avec son rival républicain restait serrée en Floride et dans l'Ohio.

Selon les estimations des médias américains, les deux adversaires étaient encore au coude-à-coude en Floride et dans l'Ohio, mais aussi en Virginie, dans le Missouri, la Caroline du Nord après la fermeture des bureaux de vote.

Le président démocrate sortant était toutefois donné gagnant dans l'Etat-clé de Pennsylvanie (est), dans le Wisconsin, fief de Paul Ryan, colistier de Mitt Romney, dans le Michigan, bastion de l'industrie automobile américaine et l'un des Etats traditionnellement démocrates convoités par son opposant républicain, et dans le New Hampshire.

Plus grands des Etats-clés, représentant 29 grands électeurs, la Floride est particulièrement décisive. C'est dans cet Etat du sud-est du pays que la présidentielle de 2000 entre George W. Bush et Al Gore s'était jouée, à 537 voix près. Les médias américains étaient en milieu de soirée toujours dans l'impossibilité de dire lequel des deux candidats semblait y avoir l'avantage.

Autre Etat-clé où les résultats demeuraient serrés, l'Ohio: jamais un républicain n'a réussi à entrer à la Maison Blanche sans remporter cet Etat industriel du Nord, qui représente 18 grands électeurs.

Enfin la Virginie, avec ses 13 grands électeurs, était aussi incertaine. Historiquement conservatrice, elle avait été remportée par Barack Obama en 2008, mais est susceptible de basculer dans un camp comme dans l'autre.

Outre ces Etats-clés, le président sortant avait remporté en début de soirée des Etats traditionnellement démocrates tels que ceux de la Nouvelle-Angleterre, son bastion de l'Illinois, la capitale Washington DC, ou encore le Maryland et le Delaware.

De son côté, le républicain Mitt Romney avait empoché le bastions républicains comme l'Indiana, le Kentucky ou la Virginie Occidentale, dans les Etats du Sud comme le Tennessee, le Mississippi, l'Alabama, la Louisiane et le Texas, ou encore du Centre comme le Nebraska, le Kansas et l'Oklahoma.

Vers 02H50 GMT, d'après les résultats dans 32 Etats et dans le District de Columbia, le président sortant devançait son adversaire avec 158 grands électeurs contre 154. Pour l'emporter, les candidats doivent décrocher une majorité de 270 grands électeurs sur un total de 538.

Le vote était toujours en cours dans une dizaine d'Etats.

bur-sam/mdm