NOUVELLES
06/11/2012 11:51 EST | Actualisé 06/01/2013 05:12 EST

Philippines: un maire est libéré après 7 mois dans la jungle

MANILLE, Philippines - Des militants présumés du groupe Abou Sayyaf, proche d'Al-Qaïda, ont libéré mardi le maire d'une petite ville des Philippines après sept mois de captivité dans la jungle.

Un porte-parole de l'armée, le capitaine Alberto Caber, a déclaré que Jeffrey Lim avait été libéré sain et sauf avant l'aube mardi, près de la ville de Zamboanga et rendu à sa famille.

Des hommes armés déguisés en policiers avaient kidnappé le maire de Salug, dans la province de Zamboanga del Norte, le 2 avril, dans un terminal de bus.

Selon Alberto Caber, les ravisseurs n'ont pas été clairement identifiés, mais les autorités pensent qu'il s'agit de membres d'Abou Sayyaf, auteurs de nombreuses prises d'otage.

Jesus Lim, le père du maire enlevé, a déclaré à l'agence Associated Press que son fils, un ingénieur, s'était mis à fumer en captivité et qu'il avait occupé son temps en dessinant des arbres.