NOUVELLES
06/11/2012 04:39 EST | Actualisé 06/01/2013 05:12 EST

Le libraire Indigo affiche une perte de 4 millions $ et des revenus en baisse

TORONTO - Le libraire Indigo Books and Music (TSX:IDG) affiché mardi une perte de quatre millions $ pour son plus récent trimestre, ses revenus ayant reculé de près de six pour cent par rapport à l'an dernier en raison des délais pour le lancement de la plus récente version de sa liseuse électronique Kobo.

La perte par action s'est chiffrée à 16 cents par action pour le trimestre terminé le 29 septembre, ce qui se compare à une perte de 35,1 millions $, ou 1,14 $ par action, pour la même période l'an dernier, pendant laquelle Indigo avait inscrit à ses compte une charge d'amortissement de 25,4 millions $.

Ses revenus ont reculé à 185,6 millions $, par rapport à un chiffre d'affaires de 197,2 millions $ un an plus tôt.

Les ventes des magasins Indigo et des grandes surfaces Chapters ouverts depuis au moins un an ont reculé de 6,5 pour cent, tandis que celles des plus petits commerces Coles et IndigoSpirit ont retraité de 2,2 pour cent.

La chef de la direction d'Indigo, Heather Reisman, a estimé que les efforts de l'entreprise pour augmenter les marges et améliorer la productivité paraissaient dans les plus récents résultats trimestriels.

Indigo est le plus grand exploitant de librairies au Canada et est le propriétaire des bannières Chapters, Indigo et Coles.

L'action d'Indigo a pris mardi 10 cents pour clôturer à 9,50 $ à la Bourse de Toronto. La société a dévoilé ses résultats après la fermeture des marchés.