NOUVELLES
06/11/2012 02:43 EST | Actualisé 05/01/2013 05:12 EST

Il perd sa médaille olympique

Le lutteur ouzbek Soslan Tigiev perd sa médaille de bronze des Jeux de Londres après un contrôle antidopage positif pendant le tournoi olympique.

Selon l'agence Associated Press, qui cite deux dirigeants ayant une bonne connaissance des faits, le CIO a disqualifié Soslan Tigiev, un concurrent en lutte style libre qui a remporté la médaille de bronze dans la catégorie des 74 kg.

Un test antidopage a révélé la présence d'un stimulant, le méthylhexanoamine, chez Tigiev selon les dirigeants. Le résultat a été confirmé une fois le rendez-vous olympique terminé, le 12 août.

Soslan Tigiev est le deuxième athlète à perdre sa médaille olympique remportée aux Jeux de Londres à cause d'une violation des règles de dopage.

La Bélarussienne Nadzeya Ostapchuk, qui avait remporté l'épreuve du poids, a perdu sa médaille d'or le 13 août.

La lanceuse a été disqualifiée après avoir échoué deux contrôles antidopage qui ont révélé dans ses urines des traces de « méténolone, un agent anabolisant classé sur la liste 2012 des produits interdits », avait précisé le CIO dans son communiqué.