NOUVELLES
06/11/2012 10:58 EST | Actualisé 06/01/2013 05:12 EST

Aérodrome : Neuville songe à imposer des frais compensatoires

Les futurs utilisateurs de l'aérodrome de Neuville pourraient avoir à payer des frais compensatoires. Le conseil municipal devrait adopter, lors de sa prochaine assemblée, un règlement qui précisera les montants qui pourraient être perçus par la municipalité.

Les procureurs de la Ville doivent auparavant préparer le règlement. La Ville n'est donc pas encore en mesure de préciser s'il s'agira de frais d'utilisation ou de toute autre forme de taxe.

La résolution a été adoptée lundi à l'assemblée du conseil municipal en présence d'une centaine de contribuables. Les citoyens et la municipalité souhaitent ainsi décourager les futurs utilisateurs de l'aérodrome.

« D'une part parce que cet aéroport n'est pas voulu par la population et deuxièmement parce qu'on veut répondre à [l'aéroport] Jean-Lesage dans sa démarche manifeste de chasser les petits avions de son territoire et de les déverser à Neuville », explique le porte-parole du comité de citoyens contre l'aéroport de Neuville, Robert Jasmin.

Agnès Maltais responsable du dossier

La responsable de ce dossier au gouvernement du Québec est désormais la ministre responsable de la Capitale-Nationale, Agnès Maltais, comme le demandait la municipalité.

Elle aura pour mandat d'assurer la coordination entre les divers ministères concernés dans le dossier et de faire pression sur le gouvernement fédéral.

Une première rencontre avec les élus municipaux est prévue dans les prochains jours.