NOUVELLES
05/11/2012 01:27 EST | Actualisé 05/01/2013 05:12 EST

L'Iran accusé une nouvelle fois de ne pas coopérer avec l'AIEA

NEW YORK, États-Unis - L'Iran ne coopère pas avec l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) sur l'enquête concernant ses activités nucléaires, a déclaré lundi le directeur général de l'organisation.

«Les négociations entre l'AIEA et Téheran se sont intensifiées cette année, mais aucun résultat concret n'en est sorti», a affirmé le directeur général de l'AIEA, Yukio Amano, devant l'Assemblée générale de l'ONU.

Dans son rapport annuel, M. Amano se dit également «très inquiet» du programme nucléaire de la Corée du Nord. Les activités d'enrichissement d'uranium et la construction d'un réacteur nucléaire à eau légère par ce pays sont «profondément perturbants», estime-t-il.

Le directeur général de l'AIEA a également demandé au gouvernement syrien de s'expliquer sur un immeuble détruit lors d'un bombardement israélien en 2007 sur le site secret de Daïr Alzour, qui abritait «très probablement» un réacteur nucléaire.