NOUVELLES
05/11/2012 06:00 EST | Actualisé 05/01/2013 05:12 EST

L'industrie du tabac réplique à une poursuite de l'Ontario

Deux géants étrangers du tabac s'adressent ce lundi à un tribunal ontarien afin de faire invalider une poursuite de 50 milliards de dollars lancée contre eux il y a trois ans par le gouvernement de l'Ontario.

Les avocats représentant British American Tobacco et R.J. Reynolds Tobacco feront valoir que la poursuite repose sur une fausse théorie voulant que dans les années 1950, les fabricants de produits du tabac aient fait usage de conspiration pour cacher aux fumeurs de l'Ontario des informations selon lesquelles les cigarettes présentaient des dangers pour la santé et causaient de la dépendance.

De plus, British American Tobacco souligne qu'elle n'existait même pas avant 1997 et à son avis, rien ne démontre l'existence de quelque complot que ce soit ni que le marché de l'Ontario ait été visé.

Le gouvernement de l'Ontario a lancé une poursuite en septembre 2009 contre 14 compagnies de tabac dans l'espoir de récupérer des frais de soins de santé rendus nécessaires par la consommation de tabac dans le passé.

L'Ontario soutient que les compagnies n'ont pas bien présenté les dangers du tabagisme, n'ont rien fait pour réduire ses effets nocifs et ont mis en place une stratégie de marketing visant les enfants et les adolescents.