NOUVELLES
05/11/2012 12:32 EST | Actualisé 05/01/2013 05:12 EST

Ligue des champions: le Real Madrid a une revanche à prendre face à Dortmund

PARIS - Battu il y a deux semaines par le Borussia Dortmund (2-1), le Real Madrid a l'occasion de répondre aux Allemands, mardi, lors de la 4e journée de la phase de groupes de la Ligue des champions. Manchester City voudra également rebondir contre l'Ajax Amsterdam, comme l'AC Milan face à Malaga.

Le Real Madrid n'a pas l'habitude de s'incliner, encore moins en phase de groupes de C1.

Si la défaite à Dortmund n'a rien de déshonorant au vu de la performance des Allemands, elle appelle toutefois une réponse des Madrilènes qui n'ont plus beaucoup droit à l'erreur dans un groupe D relevé.

«Ce sera un match difficile et spécial», a assuré José Mourinho en conférence de presse.

Le coach portugais a foi en son groupe, qui n'a fait qu'une bouchée du Real Saragosse, samedi (4-0).

«Nous avons combiné performance physique et psychologique», a expliqué le Special One après cette démonstration.

Le milieu de terrain allemand du Real, Sami Khedira se méfie toutefois du Borussia.

«Ils ont été deux fois champions nationaux, et ils obtiennent de bons résultats en Ligue des champions. Je veux juste que le Real termine premier du groupe, le reste m'importe peu», a-t-il assuré.

Les champions d'Espagne ne savent pas encore s'ils pourront compter sur Karim Benzema et Michael Essien, qui se sont entraînés à part lundi. Déjà auteur de cinq buts en C1, Cristiano Ronaldo tentera d'améliorer encore ces statistiques.

City n'a plus le choix

Ce choc sera d'autant plus important pour les Madrilènes qu'ils se déplaceront au prochain match sur le terrain de Manchester City. Les Anglais, giflés par l'Ajax Amsterdam (3-1) il y a deux semaines, auront à coeur de rebondir en recevant les Néerlandais. D'autant plus qu'ils ont également piétiné en Premier League ce week-end (0-0 à West Ham).

Mais Roberto Mancini n'est pas spécialement optimiste après la mauvaise entame de ses joueurs dans la compétition (un seul point en trois journées).

«Si je disais que nous sommes prêts à gagner la compétition, je ne serais pas honnête, a confié le tacticien italien. En Ligue des champions, des choses incroyables peuvent se passer en février ou en mars. Mais nous sommes tombés dans un groupe compliqué, comme l'an passé.»

Autre grand club en danger, l'AC Milan est talonné par le Zénith Saint-Pétersbourg à la deuxième place du groupe C depuis sa défaite à Malaga (1-0). Les Lombards ont l'occasion de se reprendre contre les Andalous à domicile.

«Nous devons nous concentrer sur ce match. En cas de victoire, nous ferions un grand pas en avant vers la qualification», a souligné le vice-président du club Adriano Galliani.

Les Milanais pourront s'appuyer sur leur victoire convaincante en Série A ce week-end contre le Chievo Vérone (5-1) pour se préparer. De leur côté, les Espagnols s'appuieront sur leur jeune ailier Isco, et peut-être sur le Français Jérémy Toulalan, revenu dans le groupe après une blessure à la cuisse droite.

«Nous devons rebondir»

Dans l'autre rencontre du groupe, le Zénith, privé de son buteur Hulk, blessé, se déplace à Anderlecht.

Dans le groupe A, le Paris-SG a l'occasion de se rapprocher de la qualification face au Dinamo Zagreb au Parc des Princes, comme le FC Porto, en déplacement au Dynamo Kiev. Maicon et Fernando, blessés, manqueront toutefois aux Portugais.

Enfin, Montpellier jouera sans pression à Athènes contre l'Olympiakos, alors qu'Arsenal tentera de déstabiliser Schalke 04 à Gelsenkirchen, deux semaines après sa défaite à l'Emirates Stadium face aux Allemands (0-2).

«Nous devons rebondir, montrer que nous voulons gagner et avoir la bonne attitude», a assuré Mikel Arteta, lundi.