NOUVELLES
05/11/2012 12:55 EST | Actualisé 05/01/2013 05:12 EST

Le chef de la Banque mondiale à Haïti pour évoquer la reconstruction du pays

Le président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, se rend mardi pour deux jours à Haïti pour évoquer les efforts de reconstruction du pays décimé par le séisme en 2010 et plus récemment frappé par la méga-tempête Sandy, a annoncé l'institution lundi.

"M. Kim rencontrera les principaux dirigeants d'Haïti, dont le président Michel Martelly et le Premier ministre Laurent Lamothe, pour discuter des priorités du pays et du rôle continu de la Banque pour soutenir sa reconstruction et son développement sur le long terme", indique la BM dans un communiqué.

"Même s'il y a eu beaucoup de progrès dans la reconstruction d'Haïti, la reconstruction et le développement du pays nécessiteront une effort soutenu pendant une longue période", a indiqué M. Kim, cité dans le communiqué.

"Nous entendons soutenir Haïti dans sa transition de la reconstruction d'urgence vers le développement économique", a ajouté le patron de la BM.

Au total, la Banque mondiale a débloqué 500 millions de dollars d'aide à Haïti, versés par tranche jusqu'en 2014, pour aider le pays après le séisme qui a tué quelque 230.000 personne et causé 7,9 milliards de dégâts et de pertes économiques, soit 120% du PIB du pays, rappelle le communiqué.

L'aide internationale au pays s'est élevée à 8,7 milliards de dollars, dont 5,8 milliards ont été versés. S'y est ajouté 1 milliard de dollar d'effacement de dettes, précise la Banque mondiale.

Avant de frapper la côte est des Etats-Unis lundi dernier, la méga-tempête Sandy avait déferlé sur Haïti, faisant 51 morts et 15 disparus.

Dans son communiqué, M. Kim assure avoir programmé son déplacement sur l'île "bien avant" le passage de l'ouragan, pour souligner la "priorité" qu'il accorde à ce pays.

jt/sl/jca