NOUVELLES
05/11/2012 05:37 EST | Actualisé 05/01/2013 05:12 EST

Croatie/homophobie: L'ex-président de la fédération condamné à s'excuser

L'ancien président de la Fédération croate de football (HNS) Vlatko Markovic devra présenter des excuses publiques pour avoir affirmé en 2010 qu'il n'accepterait jamais de joueurs homosexuels en équipe nationale, a ordonné lundi la Cour suprême du pays.

Selon l'avocate des activistes du mouvement homosexuel constitué partie civile, Vlatko Markovic, qui a quitté la tête de la HNS en juillet, est également interdit de tout commentaire ou déclaration discriminatoires contre les gays dans les médias. La Cour l'oblige aussi à publier ses excuses dans la presse.

Dans une interview au journal Vecernji List en 2010, et à la question de savoir s'il avait déjà rencontré un joueur gay, Markovic avait répondu: "Non, heureusement qu'il n'y a que des personnes saines qui jouent au football".

Il s'était ensuite excusé en expliquant qu'il n'avait "absolument rien contre des représentants des minorités, et en particulier celles aux penchants homosexuels".

L'arrêt de la Cour suprême fait suite à l'appel interjeté par plusieurs associations de protection des droits des gays contre l'arrêt d'un tribunal de Zagreb qui, en 2011, avait rejeté les arguments de la partie civile les estimant "non fondés".

L'UEFA a déjà puni Markovic, 75 ans, d'une amende de 10.000 euros pour ses déclarations.

Ancien joueur et entraîneur, Markovic était à la tête de la Fédération depuis 1998. Il a démissionné juste après l'Euro-2012 sans donner d'explications et a été remplacé par Davor Suker.

La Croatie a une population de 4,2 millions d'habitants, dont 90% sont catholiques.

ljv/an/sk/bm