NOUVELLES
04/11/2012 02:58 EST | Actualisé 03/01/2013 05:12 EST

Raids aériens sur la région de Damas, combats dans la capitale (ONG)

L'armée de l'air syrienne a mené dimanche des raids sur la région de Damas, après de violents combats qui ont opposé à l'aube troupes et rebelles dans la capitale, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Ces nouvelles opérations militaires interviennent au lendemain d'une journée particulièrement meurtrière avec 194 personnes tuées, dont 36 dans le seul pilonnage par l'artillerie de l'armée de la région d'Idleb (nord-ouest), selon l'OSDH, qui s'appuie sur un réseau de militants et de sources médicales.

L'ONG a fait état d'un important déploiement sécuritaire et de routes coupées dimanche matin à Damas, après des combats à l'aube entre insurgés et soldats à proximité d'un centre des renseignements politiques, dans le nord-ouest de la capitale.

A l'est de Damas, les chasseurs-bombardiers du régime ont mené trois raids sur la Ghouta orientale, la campagne qui borde la capitale, selon l'OSDH qui ne fournit pas de bilan dans l'immédiat.

Dans cette même région, les bombardements aériens sur la localité de Zamalka avaient fait samedi 14 morts, dont huit enfants et quatre femmes.

Dans le Nord, les bombardements de l'artillerie syrienne ont fait de nombreux blessés dans différents quartiers d'Alep, et détruit plusieurs maisons dans la ville proche d'Al-Bab.

Dans le Sud, à Deraa, un rebelle a péri dans des combats contre les forces régulières, selon l'OSDH, qui fait état d'un important déploiement militaire dans la ville et des nombreux tireurs embusqués de l'armée positionnés dans plusieurs quartiers.

Depuis qu'a éclaté en mars 2011 une révolte populaire qui s'est militarisée face à la répression, plus de 36.000 personnes ont péri dans les violences en Syrie, selon l'OSDH.

rd/sbh/cco