NOUVELLES
04/11/2012 05:39 EST | Actualisé 04/01/2013 05:12 EST

Amir Khadir quitte son poste de porte-parole de Québec solidaire

Amir Khadir quitte son poste de porte-parole de Québec solidaire (QS) pour se concentrer sur son travail de député.

M. Khadir considère que le temps est venu pour lui, après quatre années passées à assumer ses fonctions de porte-parole, de passer le flambeau à Françoise David, élue députée de Gouin le 4 septembre dernier.

Dans une lettre adressée aux membres de Québec solidaire, M. Khadir confie d'ailleurs qu'il « attendait avec impatience l'élection de Françoise ».

Selon le député de Mercier, Françoise David était la personne tout indiquée pour prendre le relais, notamment en raison du principe de parité homme-femme, si cher à son parti.

« Québec solidaire est un parti féministe quand même. Ça aurait été un peu incohérent que, maintenant qu'on a Françoise David à l'Assemblée nationale, ce soit toujours moi, l'homme, qui soit porte-parole », a-t-il déclaré à Radio-Canada.

« Partout [à Québec solidaire], on essaie d'assurer l'alternance pour que hommes et femmes s'impliquent sur un pied d'égalité dans nos activités. »

Les statuts de Québec solidaire prévoient deux porte-parole nationaux : un premier issu de l'aile parlementaire et un second, appelé porte-parole extra-parlementaire, ne possédant pas le titre de député. Ce dernier assume aussi la présidence du parti.

Mme David occupait le rôle de porte-parole extra-parlementaire, mais son élection la contraint à libérer le poste.

Québec solidaire choisira un nouveau porte-parole extra-parlementaire lors de son Conseil national, qui se tiendra du 30 novembre au 2 décembre. Selon M. Khadir, ce remaniement permettra au Québec de découvrir un des jeunes talents de Québec solidaire.

« Une personne capable de porter la parole du parti aussi bien que Françoise ou moi », a-t-il expliqué.

En attendant la nomination d'un nouveau porte-parole, Françoise David assumera seule ce rôle.

N'ayant plus à assumer la fonction de porte-parole, Amir Khadir assure qu'il pourra se concentrer davantage au travail sur le terrain.

Il avoue toutefois qu'il s'agit d'une décision « émouvante et importante », pour lui et pour le parti. « Ça a été super le rôle qu'on m'a confié, la liberté qu'on m'a donnée pour le jouer, l'appui que j'ai eu dans les moments difficiles. On ne quitte pas une fonction aussi grisante sans avoir quelques émotions. »

À ses détracteurs, M. Khadir assure que même s'il n'est plus porte-parole de Québec solidaire, il ne se taira pas pour autant : « pour ceux qui croient que je vais me taire, je leur souhaite beaucoup de patience. On va encore entendre beaucoup parler de moi », conclut-il.