NOUVELLES
03/11/2012 11:23 EDT | Actualisé 03/01/2013 05:12 EST

Romney et Obama au pas de course

À trois jours du scrutin, la course entre les deux prétendants à la Maison-Blanche demeure très serrée. Les deux hommes et leurs colistiers ont entrepris une course décisive dans les 10 États clés.

Le président démocrate sortant, Barack Obama, effectuait une tournée au pas de charge dans quatre régions cruciales, de l'Ohio à la Virginie en passant par le Wisconsin et l'Iowa.

Devant 20 000 personnes à Milwaukee au Wisconsin, il s'est réapproprié le thème du « changement », comme en 2008, et dont Mitt Romney a repris le refrain à son compte ces derniers jours.

« Nous savons ce à quoi le changement ressemble. Et ce que le gouverneur Romney propose, ce n'est pas ça, a-t-il affirmé. En revanche, « vous me connaissez », a ajouté le président : « vous savez que je me battrai pour vous [...] je tiens mes promesses », a lancé Obama.

Avant lui, dans l'Iowa comme dans le New Hampshire, M. Romney a promis de collaborer avec les démocrates au Congrès en cas de victoire.

À Dubuque en Iowa, Mitt Romney a aussi attaqué Barack Obama à propos d'un commentaire fait la veille lors d'un rassemblement démocrate. Le président sortant avait déclaré que le vote était « le meilleur moyen de se venger ». Les républicains n'ont pas tardé à lancer une publicité sur ce thème dans laquelle Mitt Romney invite les Américains à voter pour « l'amour de notre pays ».

La porte-parole de la campagne démocrate, Jennifer Psaki, a expliqué que M. Obama avait voulu réagir aux « tentatives d'intimidation » utilisées par Mitt Romney, selon elle, dans une publicité où il affirmait que des constructeurs automobiles américains sauvés grâce à l'argent du contribuable allaient délocaliser leur production en Chine.

L'importance de l'Ohio

Mais la route de la présidence passe surtout par l'Ohio, où M. Obama a entamé sa tournée samedi matin après y avoir passé toute la journée de vendredi.

« Je comprends que l'Ohio soit un peu difficile pour le gouverneur Romney, parce qu'il était contre le sauvetage du secteur automobile américain », a déclaré samedi le président sortant à Mentor, près de Cleveland.

L'Ohio est considéré comme l'État le plus décisif : aucun républicain n'a réussi à être élu sans le remporter. Or, sur les 10 derniers sondages sur l'Ohio, aucun ne donne l'avantage à M. Romney, selon le site RealClearPolitics.

Par ailleurs, selon un sondage de Reuters, Obama est crédité de 46 % des intentions de vote, contre 45 % à Romney en Ohio.

En Floride, autre État très disputé, les deux hommes sont a égalité avec 47 % des voix.

En Virginie, Barack Obama est en tête de trois points (48 % contre 45 %), tandis que Romney devance le président sortant au Colorado (47 % contre 45 %).

Au final, 47 % des Américains affirment qu'ils soutiendront Barack Obama, contre 46 % qui se disent prêts à soutenir Mitt Romney. La marge d'erreur du sondage Reuters/Ipsos est de 3,4 %.

Des camions de l'armée transformés en bureaux de vote

Sur la côte est américaine, les électeurs des zones les plus touchées par l'ouragan Sandy, survenu il y a cinq jours, pourront voter dans des camions de l'armée convertis en bureaux de vote le jour de l'élection.

Les électeurs trouveront « un camion de l'armée avec un garde national et un grand panneau disant : "votez ici" », a expliqué la lieutenant-gouverneure du New Jersey, Kim Guadagno.