NOUVELLES
03/11/2012 04:49 EDT | Actualisé 03/01/2013 05:12 EST

Qui gouverne le monde? "Personne", répond un ancien ministre français

PARIS - Qui gouverne le monde? "Personne", répond Hubert Védrine dans un entretien au "Journal du Dimanche" (à paraître dimanche). L'ancien ministre des Affaires étrangères socialiste (1997-2002), qui dirige un cabinet de conseil, livre son analyse du combat planétaire auquel se livrent Chinois et Américains.

"Les États-Unis demeurent numéro un, mais il y a bien sûr la Chine, plus une cinquantaine d'autres pays émergents dont de nouvelles puissances", explique-t-il.

Et de poursuivre: "L'hypothèse d'un monde gouverné non pas par un G8 ou un G20 mais un G2 USA-Chine ne tient pas. Ces pays seraient incapables de régler le sort du reste du monde à eux deux. Ont-ils été en mesure d'influer sur les révolutions arabes? Non. Quelle est leur influence sur la Russie? Très faible. États-Unis et Chine sont par ailleurs très interdépendants. Tu m'achètes mes bons du Trésor, je t'achète tes produits bon marché... "

"L'enjeu", poursuit Hubert Védrine dans les colonnes du JDD, "n'est pas sino-américain mais occidentalo-occidental et se résume ainsi: les gouvernements occidentaux parviendront-ils à reprendre le contrôle de Wall Street et de la City ?"

Conclusion: "La seule certitude est que les États-Unis ne peuvent plus mener la marche du monde comme ils l'ont fait dans les années 1990 et encore plus en 1945. George W. Bush a tenté de le faire. Il a échoué. Il n'y a pas de leadership américain sans compréhension du nouveau monde".