NOUVELLES
03/11/2012 04:47 EDT | Actualisé 03/01/2013 05:12 EST

Le président israélien salue les propos d'Abbas sur les réfugiés palestiniens

JÉRUSALEM - Le président israélien Shimon Peres a salué samedi l'apparente ouverture consentie par le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, sur la question fondamentale des réfugiés palestiniens.

Selon le président israélien, Mahmoud Abbas "comprend que la question des réfugiés palestiniens ne pourrait pas se résoudre sur le territoire israélien et au détriment d'Israël".

Le président de l'Autorité palestinienne a précisé vendredi à la chaîne israélienne Channel 2 qu'il ne souhaitait pas vivre dans sa ville natale Safed, aujourd'hui située sur le territoire israélien.

Au cours des négociations passées, les Palestiniens avaient accepté de renoncer au retour des réfugiés palestiniens dans leurs maisons, situées ajourd'hui en Israël, à condition qu'il y ait des compensations. Mais les pourparlers ont rarement abouti à une telle renonciation publique.

Le groupe islamiste Hamas a condamné les propos de Mahmoud Abbas.

Les réfugiés palestiniens ont été forcés de fuir lors de la création de l'Etat d'Israël en 1948. Le "droit au retour" de ces réfugiés est un dossier épineux entre les Palestiniens et les Israéliens. Il a été un obstacle majeur dans les négociations de paix.

Le président palestinien Mahmoud Abbas s'apprête à se rendre aux Nations unies où il espère obtenir pour la Palestine un statut d'Etat "non-membre" auprès de l'ONU. Le dirigeant palestinien espère obtenir le statut d'"Etat non-membre" pour la Palestine, via un vote de l'Assemblée générale des Nations unies qui pourrait intervenir courant novembre. L'Etat hébreu s'y oppose farouchement.