NOUVELLES
03/11/2012 07:15 EDT | Actualisé 03/01/2013 05:12 EST

Fed Cup: Safarova et Kvitova aident les Tchèques à prendre les devants 2-0

PRAGUE - La République tchèque n'est plus qu'à une victoire de remporter la Fed Cup après que Lucie Safarova et Petra Kvitova eurent gagné leur match de simple en ouverture de leur finale face à la Serbie, samedi.

Safarova a permis aux Tchèques de commencer en lion grâce à un gain de 6-4, 6-3 contre Ana Ivanovic, tandis que Kvitova a doublé l'avance des siens en battant Jelena Jankovic 6-4, 6-1.

Kvitova avait mené la République tchèque vers la victoire face à la Russie en finale l'an dernier, elle qui a récolté son 11e gain de suite en simple en Fed Cup samedi. La huitième raquette au monde ne semblait plus être affectée par la bronchite qui l'a forcée à déclarer forfait pour les Championnats de tennis de la WTA la semaine dernière.

«C'est incroyable, a mentionné Kvitova, qui a réussi 28 coups gagnants contre 15 pour Jankovic. En fait, je suis surprise de la façon dont j'ai joué. Je ne savais pas que j'étais capable d'en faire autant sur le terrain.»

Il s'agissait d'une première défaite en Fed Cup en deux ans pour Jankovic, ancienne no 1 mondiale.

Kvitova a commis une double faute avant de perdre son service lors du cinquième jeu du match, mais a ensuite brisé la Serbe à deux reprises pour s'emparer du premier set. Elle a poursuivi sur sa lancée en deuxième manche et a rapidement pris les devants 5-0, avant de sceller l'issue de la rencontre sur sa deuxième balle de match.

«Elle avait vraiment le vent dans les voiles, a déclaré Jankovic à propos de Kvitova. J'ai eu mes chances au premier set, mais elle a répliqué avec des coups incroyables. Il y a des moments où je ne pouvais tout simplement rien faire. Elle a vraiment connu une bonne journée.»

Kvitova pourrait s'assurer du titre dimanche advenant une victoire de sa part contre Ivanovic. La Serbe a remporté trois de leurs affrontements en carrière contre un pour Kvitova, mais la Tchèque est sortie gagnante de leur dernier duel lors des Internationaux d'Australie en janvier dernier.

«Elle n'a rien à perdre, a dit Kvitova à propos d'Ivanovic. Mais j'ai renforcé ma confiance et j'espère l'emporter de nouveau.»

Safarova doit elle aussi jouer dimanche — contre Jankovic — et la finale se concluera avec le match de double entre la paire tchèque composée d'Andrea Hlavackova et Lucie Hradecka — qui ont atteint les finales des Internationaux des États-Unis et de Wimbledon cette saison — et les Serbes Bojana Jovanovski et Aleksandra Krunic.

Grâce à sa victoire en simple samedi, Safarova a amélioré sa fiche à 4-2 en carrière contre Ivanovic.

«Après avoir perdu mes deux matchs en finale [de la Fed Cup] l'an dernier, je voulais absolument gagner, a évoqué Safarova. On était toutes les deux nerveuses en début de rencontre, mais ça n'a pas duré longtemps pour moi. Je me suis améliorée tout au long de la rencontre. C'était vraiment important de gagner.»

Ivanovic, une autre ancienne no 1 au monde, a semblé frustrée et n'a pas réussi à trouver son rythme pendant le match, commettant huit doubles fautes et 32 fautes directes.

«Je suis très déçue de ne pas avoir pu aller chercher le premier point pour notre équipe, a-t-elle dit. J'ai eu plusieurs chances, mais je n'ai pas bien fait lors des jeux importants. C'est très frustrant.»

Les Tchèques ont décroché l'an dernier leur premier titre depuis la dissolution de la Tchécoslovaquie en 1993. L'ancien pays d'Europe centrale a gagné le tournoi à cinq reprises, incluant trois fois de suite entre 1983 et 1985.