NOUVELLES
02/11/2012 01:29 EDT | Actualisé 02/01/2013 05:12 EST

Paris-Bercy - L'aventure continue pour Jerzy Janowicz

Le Polonais Jerzy Janowicz a poursuivi son invraisemblable aventure en se qualifiant pour les demi-finales du Masters 1000 de Paris-Bercy, grâce à sa victoire vendredi sur le Serbe Janko Tipsarevic, tête de série N.8, sur abandon alors qu'il menait 3-6, 6-1, 4-1.

Janowicz, issu des qualifications, disputera à 21 ans la première demi-finale de sa carrière dans un tournoi d'une telle importance face à Gilles Simon.

Le Français avait auparavant battu 6-4, 6-4 le Tchèque Thomas Berdych, vainqueur 2005, avant que le lauréat de l'édition 2008, Jo-Wilfried Tsonga ne tombe à son tour, 6-2, 7-5 face à David Ferrer.

Les défaites de Berdych et Tsonga signifient qu'on sacrera dimanche un joueur n'ayant encore jamais remporté un Masters 1000.

Avant Janowicz, 69e mondial, jamais un Polonais n'avait atteint les quarts de finale d'un Masters 1000. Habitué des Challengers, la deuxième division du circuit ATP, le 69e mondial a sorti depuis le début de la semaine quatre joueurs du Top 20: l'Allemand Philipp Kohlschreiber (N.19), le Croate Marin Cilic (N.15), le Britannique Andy Murray (N.3) et Tipsarevic (N.9).

Le Serbe a abandonné après avoir commencé à se sentir mal et avoir appelé le médecin sur le court dans le troisième set. Mais cela n'enlève rien à la victoire de Janowicz, qui maîtrisait largement le match sur la fin.

Comme la veille face à Murray, le Polonais ne s'est d'ailleurs pas affolé après la perte de cette manche. S'appuyant sur son service destructeur, du haut de ses 2,03 m, il a commencé à asséner des coups toujours plus violents, sous lesquels Tipsarevic a fini par ployer.

"Dans le deuxième et troisième set, j'ai juste joué le meilleur tennis de ma vie. Je ne savais pas que je pouvais jouer aussi bien, a-t-il réagi. Ce n'est pas facile pour moi de réaliser ce qui m'arrive. Ma famille pleurait. Mais je ne vais pas m'arrêter là."

Janowicz vivra donc sa première demi-finale d'un tournoi aussi important face à Simon. Le Français, 20e mondial, aura l'avantage de l'expérience et le soutien du public. Ce sera la quatrième demi-finale de sa carrière dans un Masters 1000, la deuxième cette année après Monte-Carlo.

Opposé à un joueur dont le style de jeu lui convient parfaitement, Simon a éliminé Berdych qui n'aura pas réussi à profiter des absences des membres du Top 4, après les défections de Roger Federer et Rafael Nadal, et les éliminations de Novak Djokovic et Andy Murray.

jk/jmt