NOUVELLES
02/11/2012 05:45 EDT | Actualisé 02/01/2013 05:12 EST

Le marathon de New York annulé

Quatre jours après son passage, Sandy continue de faire des dégâts. Le traditionnel marathon de New York, prévu dimanche, a été annulé.

« Le marathon fait partie intégrante de la vie de New York depuis 40 ans. Mais il est clair qu'il est devenu une source de controverses et de divisions », a indiqué le maire, Michael Bloomberg, dans un communiqué, vendredi.

Le parcours miné par les décombres a incité quelques citoyens à protester contre la tenue de l'épreuve. Michael Bloomberg y tenait malgré tout. Quelques heures avant l'annonce, le maire avait vivement défendu sa décision de présenter la course. La volte-face a de quoi surprendre.

« Nous ne voulons pas de nuages sur la course et ses participants et nous avons décidé de l'annuler », a renchéri Bloomberg.

Les ravages causés par l'ouragan ont privé des centaines de milliers de personnes d'électricité et causé plusieurs milliards de dollars de dégâts.

Plus de 47 000 coureurs rebrousseront chemin et se trouveront d'autres activités en fin de semaine.

Comme en 2001

Plus tôt vendredi, le maire Bloomberg a tenté de raviver la mémoire de ses citoyens.

« Si vous vous souvenez, après le 11 septembre (2001), Rudy Giulani (l'ancien maire) avait pris la décision de maintenir le marathon », s'est-il défendu devant les journalistes lors de son point de presse quotidien.

« Rudy avait raison, a-t-il enchaîné. Nous devons continuer (à avancer) et faire des choses, on peut pleurer et rire en même temps », ajoutant que le marathon ne détournait pas les moyens mis en place pour aider les victimes de l'ouragan Sandy qui a frappé les Etats-Unis lundi soir.

De nombreux élus ne partageaient pas la philosophie de Michael Bloomberg. La présidente du conseil municipal, Christine Quinn, qui espère succéder au maire actuel en 2013, avait fait savoir dans un communiqué qu'elle « n'aurait pas pris une telle décision ». Le New York Times avait également fait paraître un éditorial cinglant sur le sujet, de plus en plus délicat.

New York compte parmi les cinq plus importantes courses de la saison sur la distance mythique avec Boston, Chicago, Londres, Berlin et Tokyo.

La ville japonaise a d'ailleurs pénétré ce cercle sélect vendredi. Elle devient la première cité asiatique à intégrer le groupe. Le marathon de Tokyo sera présenté le 24 février prochain.