NOUVELLES
02/11/2012 11:38 EDT | Actualisé 02/01/2013 05:12 EST

Au tour de Berdych

Décidément, rien ne peut stopper l'hécatombe au Masters de Paris-Bercy. Vendredi, ça a été au tour de Tomas Berdych, 5e tête de série, de se faire indiquer la sortie.

Le Tchèque a vu son parcours être interrompu en quarts de finale par le Français Gilles Simon, qui l'a vaincu en deux manches de 6-4.

Simon a assurément le numéro de Berdych. Il l'a battu cinq fois en sept occasions.

Vendredi, Simon a largement profité des lacunes de son adversaire. Le Tchèque n'a été capable de concrétiser qu'une balle de bris en 10 occasions, en plus de ne passer qu'une première balle sur deux (52 %) au service. Ses 35 % de seconds services convertis en points n'ont pas aidé sa cause non plus.

Au prochain tour, Simon sera opposé au Serbe Janko Tipsarevic (no 8) ou au Polonais Jerzy Janowicz, tombeur du Britannique Andy Murray jeudi.

Outre Tipsarevic, il ne reste plus que l'Espagnol David Ferrer (no 4) et le Français Jo-Wilfried Tsonga (no 6) parmi les 10 premières têtes de série.

Nestor s'en va

En double, le tournoi a aussi perdu ses favoris. Le Canadien Daniel Nestor et son partenaire bélarussien Max Mirnyi (no 2) ont également mordu la poussière en quarts de finale. Le duo s'est incliné 3-6 et 4-6 contre le Néerlandais Jean-Julien Rojer et le Pakistanais Aisam Ul-Haq.

La veille, les favoris Mike et Bob Brian avaient été éliminés.