NOUVELLES
02/11/2012 02:19 EDT | Actualisé 02/01/2013 05:12 EST

Amnistie internationale dénonce l'exécution de soldats syriens par des rebelles

BEYROUTH - Amnistie internationale et une organisation de l'opposition syrienne accusent des rebelles d'avoir exécuté sommairement des soldats syriens.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), ces assassinats ont été perpétrés près de la ville de Saraqeb, dans le nord de la Syrie.

Sur une vidéo amateur, on voit apparemment des rebelles exécutant des soldats syriens qu'ils ont capturés. Ils frappent les soldats, dont certains sont blessés, avant de les abattre.

L'authenticité de la vidéo n'a pas pu être confirmée de source indépendante.

Vendredi, l'OSDH a condamné les assassinats de plus d'une dizaine de soldats au poste de contrôle de Hmeisho. Amnistie internationale a publié un communiqué très critique à ce sujet.

Le président de l'OSDH, Rami Abdul-Rahman, affirme que les rebelles ne peuvent réclamer des droits qu'ils violent eux-mêmes.

Au moins 143 personnes, dont 48 soldats de l'armée gouvernementale, ont été tuées vendredi dans des fusillades, des tirs d'artillerie et d'autres violences survenues à travers le pays, a annoncé l'OSDH.

Sur les quelque 36 000 personnes tuées en Syrie depuis le début du soulèvement, en mars 2011, environ le quart étaient des soldats, estime l'OSDH.