NOUVELLES
02/11/2012 07:06 EDT | Actualisé 02/01/2013 05:12 EST

Affaire Ashley Smith : « une terrible tragédie », selon Harper

Le premier ministre du Canada, Stephen Harper, a qualifié les agissements de Service correctionnel Canada (SCC) de « complètement inacceptables » dans l'affaire de la mort d'Ashley Smith. Il a aussi parlé d'une « terrible tragédie ».

Ashley Smith avait 19 ans lorsqu'elle a été trouvée morte étouffée dans sa cellule à Kitchener, en octobre 2007, après plusieurs épisodes d'automutilation.

Les avocats de SCC ont plaidé mercredi matin que l'enquête souhaitée par le coroner dépassait ses limites juridiques et constitutionnelles.

L'opposition accuse le gouvernement fédéral d'essayer d'empêcher que l'enquête révèle la vérité dans cette affaire. Stephen Harper a affirmé qu'il laisserait faire « les plaidoiries entre avocats » et qu'il ne s'ingérerait pas dans le dossier.

Il a cependant ajouté que le gouvernement se demanderait s'il faut allouer plus de moyens financiers aux soins de santé mentale en prison.