NOUVELLES
01/11/2012 10:43 EDT | Actualisé 01/01/2013 05:12 EST

Milos Raonic s'incline devant Sam Querrey et est éliminé au Masters de Paris

PARIS - Le Canadien Milos Raonic a vu sa saison 2012 prendre fin, jeudi, quand il s'est incliné 6-3, 7-6 (1) devant l'Américain Sam Querrey au Masters de Paris.

L'Ontarien classé 14e au monde a réussi 10 as au cours de sa journée de travail mais son opposant a répliqué avec 12 as. Celui-ci a complété la victoire en 71 minutes.

«Je n'ai pas créé assez de chances, je n'en ai pas fait assez avec mes coups», a analysé Raonic.

Querrey rayonnait de confiance après avoir surpris Novak Djokovic la veille. La défaite de Raonic a par ailleurs mis fin à ses minces espoirs de se qualifier pour les finales du World Tour, tournoi à huit concurrents qui sera disputé la semaine prochaine à Londres.

Raonic, qui a reconnu plus tôt cette semaine qu'il souffrait d'un virus, s'est retrouvé en déficit de 5-1 en première manche. C'était la deuxième fois cette année qu'il perdait aux mains de Querrey, qui l'a par ailleurs éliminé au deuxième tour à Wimbledon.

«Je suis présentement malade. Je ne fais pas de fièvre, mais j'ai des problèmes de sinus», a-t-il expliqué.

Le Canadien de 21 ans, qui a remporté les tournois de Chennai et San Jose cette saison, conclut l'année avec une fiche de 45-20.

«Après la finale à Tokyo, j'étais optimiste, mais j'en ai arraché par la suite, a indiqué Raonic. Ce fut une longue année, très stressante, et j'aurais pu mieux gérer ça.

«C'était ma première saison complète et je devrai mieux m'en tirer. J'étais lent aujourd'hui (jeudi) et je n'ai pas joué de la façon dont je le voulais.»

Plus tôt jeudi, le Polonais Jerzy Janowicz a sauvé un point de match en route vers une victoire surprise de 5-7, 7-6 (4), 6-2 contre la troisième tête de série Andy Murray.

Murray, le champion en titre des Jeux olympiques et des Internationaux des États-Unis, a servi pour le match à 5-4 au deuxième set, mais il a complètement perdu ses repères et le bris d'égalité qui a suivi quand son adversaire, classé 69e au monde, a créé l'égalité.

Le favori de la foule Jo-Wilfried Tsonga a battu l'Espagnol Nicolas Almagro 7-6 (4), 7-6 (3) et affrontera au prochain tour l'Espagnol David Ferrer. Ce dernier a montré la porte de sortie au Suisse Stanislas Wawrinka par la marque de 6-2, 4-6, 6-2.

La septième tête de série Juan Martin del Potro a lui aussi trébuché, jeudi, quand il a baissé pavillon 6-4, 6-3 face à Michael Llodra.

Le Serbe Janko Tipsarevic a de son côté vaincu la septième tête de série Juan Monaco 6-3, 3-6, 6-3.

La cinquième tête de série Tomas Berdych a quant à lui racheté un piètre premier set et a finalement vaincu le Sud-Africain Kevin Anderson 1-6, 6-3, 6-4, ce qui lui a permis de se qualifier pour les quarts de finale.

Le Tchèque a été menotté par le puissant service et le bon jeu défensif d'Anderson en première manche, quand ce dernier a réussi six as et deux bris de service, tout en résistant à trois points de bris à son service.

Berdych a toutefois répliqué et réussi un bris de service lors de la huitième partie de la deuxième manche, puis encore lors de la septième partie du set décisif.

Son prochain adversaire sera le Français Gilles Simon, qui s'est vu attribuer la victoire au troisième tour quand la 15e tête de série Kei Nishikori a déclaré forfait parce que son mal à la cheville droite est réapparu.

Nishikori avait dû rater le tournoi suisse intérieur de la semaine dernière à cause de douleurs à la cheville.